Après avoir roulé sur une pierre dans la descente du col d'Izoard, Devenyns a chuté et a ensuite percuté un mur sur le bord de la route. Cette chute lui a causé de multiples blessures. Il souffre d'une commotion cérébrale, d'un poumon partiellement perforé et d'une fracture de l'omoplate droite. Des douleurs au niveau de la clavicule sont également ressenties. "Dries est déjà dans le train en direction de son domicile", a raconté l'attaché de presse de l'équipe Giant-Shimano, Geert Broekhuizen. "Il a pris un train de Gap en direction de Lille. Ensuite, sa compagne viendra le chercher à la gare, donc ce soir il sera à la maison." Le temps de sa convalescence n'est pas encore connue. Devenyns est le deuxième Belge à quitter le Tour de France après Bart De Clercq de l'équipe Lotto-Belisol. (Belga)

Après avoir roulé sur une pierre dans la descente du col d'Izoard, Devenyns a chuté et a ensuite percuté un mur sur le bord de la route. Cette chute lui a causé de multiples blessures. Il souffre d'une commotion cérébrale, d'un poumon partiellement perforé et d'une fracture de l'omoplate droite. Des douleurs au niveau de la clavicule sont également ressenties. "Dries est déjà dans le train en direction de son domicile", a raconté l'attaché de presse de l'équipe Giant-Shimano, Geert Broekhuizen. "Il a pris un train de Gap en direction de Lille. Ensuite, sa compagne viendra le chercher à la gare, donc ce soir il sera à la maison." Le temps de sa convalescence n'est pas encore connue. Devenyns est le deuxième Belge à quitter le Tour de France après Bart De Clercq de l'équipe Lotto-Belisol. (Belga)