Ses quatre "complices", Wissam Ben Yedder, Mbaye Niang, Antoine Griezmann et Chris Mavinga, qui auraient été "entraînés" par le capitaine de Rennes, sont eux suspendus jusqu'au 31 décembre 2013. Pour rappel, les cinq punis avaient déserté un rassemblement de l'équipe de France Espoirs au Havre début octobre, pour "monter à Paris" et passer la nuit du 13 ou 14 dans une discothèque de la capitale française. Deux jours plus tard, les Bleuets avaient pris le bouillon (5-3) contre la Norvège à Drammen en match retour des barrages de l'Euro 2013, après avoir remporté le match aller 1-0. M'Vila, qui peut donc oublier le Mondial-2014 au Brésil, avait déjà fortement irrité le staff des Coqs et la FFF à l'Euro-2012, où il avait évité de serrer la main au sélectionneur Laurent Blanc lorsque celui-ci l'avait remplacé à 10 minutes de la fin par Olivier Giroud en 1/4 de finale contre l'Espagne (0-2). Ce qu'il a cependant toujours nié... "S'il arrive à avoir une vraie réflexion sur lui-même, il aura l'occasion de disputer une voire deux autres Coupe du Monde", a commenté le manager des équipes de France de jeunes Willy Sagnol. "Mais il devra être irréprochable", a prévenu l'ancien défenseur international du Bayern Munich. (DAMIEN MEYER)

Ses quatre "complices", Wissam Ben Yedder, Mbaye Niang, Antoine Griezmann et Chris Mavinga, qui auraient été "entraînés" par le capitaine de Rennes, sont eux suspendus jusqu'au 31 décembre 2013. Pour rappel, les cinq punis avaient déserté un rassemblement de l'équipe de France Espoirs au Havre début octobre, pour "monter à Paris" et passer la nuit du 13 ou 14 dans une discothèque de la capitale française. Deux jours plus tard, les Bleuets avaient pris le bouillon (5-3) contre la Norvège à Drammen en match retour des barrages de l'Euro 2013, après avoir remporté le match aller 1-0. M'Vila, qui peut donc oublier le Mondial-2014 au Brésil, avait déjà fortement irrité le staff des Coqs et la FFF à l'Euro-2012, où il avait évité de serrer la main au sélectionneur Laurent Blanc lorsque celui-ci l'avait remplacé à 10 minutes de la fin par Olivier Giroud en 1/4 de finale contre l'Espagne (0-2). Ce qu'il a cependant toujours nié... "S'il arrive à avoir une vraie réflexion sur lui-même, il aura l'occasion de disputer une voire deux autres Coupe du Monde", a commenté le manager des équipes de France de jeunes Willy Sagnol. "Mais il devra être irréprochable", a prévenu l'ancien défenseur international du Bayern Munich. (DAMIEN MEYER)