Par la voix de son président, Johan Timmermans, le club de Malines a proposé de remettre entièrement la 22e journée de championnat prévue mercredi et jeudi, et de décaler d'une quinzaine de jours le début des play-off. Même si le résultat du match remis à St-Trond devait se confirmer par un forfait (0-5) en sa faveur, il resterait au FC Malinois cinq rencontres à rattraper, toutes remises qu'elles ont été en raison des conditions climatiques. La dernière remise en date concerne son déplacement au Standard pour le compte de la 22e journée, prévue mercredi et remise.. à cause de la mauvaise situation des parkings autour de l'enceinte liégeoise.

Tout cela a poussé le président malinois, Johan Timmermans à effectuer trois demandes à la commission du calendrier de l'Union belge: celle d'abord "d'annuler entièrement la 22e journée (qui doit se jouer ce soir), car jouer une rencontre et pas l'autre, cela commence à bien faire", explique-t-il sur le site du club malinois mardi. "Deux, s'il y a d'autres remises après la trêve, de remettre la journée concernée dans son entièreté. Et trois, de prolonger la durée de la compétition régulière de deux semaines pour permettre à toutes les rencontres de bien se dérouler en tenant compte que les deux dernières journées de la phase classique doivent se jouer en même temps."

Johan Timmermans précise que ses arguments seront entendus par la Commission le 5 janvier et s'il ne s'estime pas suivi, le président malinois envisage d'autres actions.

Mais les propositions du FC Malinois ont été glacialement accueillies par la commission du calendrier de division 1 de football. "C'est même le moins qu'on puisse dire", a avoué son président Steven Van Beethoven à Sporza (VRT). "Vous ne pensez quand même pas que je vais me laisser mettre sous pression par quelqu'un qui s'invite lui même à une réunion, et ne laisse aucune place au dialogue..."

La première "suggestion" n'a pas été retenue, et les deux autres n'ont jusqu'à present fait l'objet d'aucune concertation. "Malines n'a d'ailleurs officiellement encore rien demandé", poursuit Van Beethoven. "Je l'ai lu quelque part comme tout le monde. Je suis extrêmement déçu par les propos musclés de Timmermans. Je comprends bien sûr sa déception face à toutes ces remises, mais ce n'est pas une raison pour se comporter ainsi. Il dit qu'il ira au tribunal s'il n'obtient pas ce qu'il demande. Ce n'est donc même plus la peine de discuter. Je veux bien danser avec beaucoup de gens, mais là je préfère passer mon tour..."

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Par la voix de son président, Johan Timmermans, le club de Malines a proposé de remettre entièrement la 22e journée de championnat prévue mercredi et jeudi, et de décaler d'une quinzaine de jours le début des play-off. Même si le résultat du match remis à St-Trond devait se confirmer par un forfait (0-5) en sa faveur, il resterait au FC Malinois cinq rencontres à rattraper, toutes remises qu'elles ont été en raison des conditions climatiques. La dernière remise en date concerne son déplacement au Standard pour le compte de la 22e journée, prévue mercredi et remise.. à cause de la mauvaise situation des parkings autour de l'enceinte liégeoise. Tout cela a poussé le président malinois, Johan Timmermans à effectuer trois demandes à la commission du calendrier de l'Union belge: celle d'abord "d'annuler entièrement la 22e journée (qui doit se jouer ce soir), car jouer une rencontre et pas l'autre, cela commence à bien faire", explique-t-il sur le site du club malinois mardi. "Deux, s'il y a d'autres remises après la trêve, de remettre la journée concernée dans son entièreté. Et trois, de prolonger la durée de la compétition régulière de deux semaines pour permettre à toutes les rencontres de bien se dérouler en tenant compte que les deux dernières journées de la phase classique doivent se jouer en même temps." Johan Timmermans précise que ses arguments seront entendus par la Commission le 5 janvier et s'il ne s'estime pas suivi, le président malinois envisage d'autres actions. Mais les propositions du FC Malinois ont été glacialement accueillies par la commission du calendrier de division 1 de football. "C'est même le moins qu'on puisse dire", a avoué son président Steven Van Beethoven à Sporza (VRT). "Vous ne pensez quand même pas que je vais me laisser mettre sous pression par quelqu'un qui s'invite lui même à une réunion, et ne laisse aucune place au dialogue..." La première "suggestion" n'a pas été retenue, et les deux autres n'ont jusqu'à present fait l'objet d'aucune concertation. "Malines n'a d'ailleurs officiellement encore rien demandé", poursuit Van Beethoven. "Je l'ai lu quelque part comme tout le monde. Je suis extrêmement déçu par les propos musclés de Timmermans. Je comprends bien sûr sa déception face à toutes ces remises, mais ce n'est pas une raison pour se comporter ainsi. Il dit qu'il ira au tribunal s'il n'obtient pas ce qu'il demande. Ce n'est donc même plus la peine de discuter. Je veux bien danser avec beaucoup de gens, mais là je préfère passer mon tour..."Sportfootmagazine.be, avec Belga