Le joueur croate Ante Aracic n'avait plus été payé par son ancien club, le FC Brussels, après avoir été blessé lors d'un match en 2007. Il avait alors réclamé des arriérés de salaire devant la justice. Le club, qui évoluait alors en Division 2, avait, dans un premier temps, nié même que le joueur avait été aligné lors de ce match amical contre Sedan, le 7 septembre 2007. Mais une première décision de justice était intervenue, obligeant le club de football à verser les arriérés de salaire et des indemnités de rupture de contrat. Le FC Brussels avait ensuite produit un certificat médical visant à prouver que le joueur Ante Aracic était déjà blessé au moment d'être engagé par le FC Brussels, le 30 août 2007, et qu'il avait donc menti. Le club estimait donc qu'il n'était pas dans l'obligation de continuer à payer le joueur et à prendre en charge ses frais de maladie. Mais, mardi, la cour a considéré qu'étant donné qu'Ante Aracic avait été aligné lors du match du 7 septembre 2007, le contrat de travail avait été exécuté par le club. Celui-ci devait donc assurer le paiement des salaires du joueur. . (MICHEL KRAKOWSKI)

Le joueur croate Ante Aracic n'avait plus été payé par son ancien club, le FC Brussels, après avoir été blessé lors d'un match en 2007. Il avait alors réclamé des arriérés de salaire devant la justice. Le club, qui évoluait alors en Division 2, avait, dans un premier temps, nié même que le joueur avait été aligné lors de ce match amical contre Sedan, le 7 septembre 2007. Mais une première décision de justice était intervenue, obligeant le club de football à verser les arriérés de salaire et des indemnités de rupture de contrat. Le FC Brussels avait ensuite produit un certificat médical visant à prouver que le joueur Ante Aracic était déjà blessé au moment d'être engagé par le FC Brussels, le 30 août 2007, et qu'il avait donc menti. Le club estimait donc qu'il n'était pas dans l'obligation de continuer à payer le joueur et à prendre en charge ses frais de maladie. Mais, mardi, la cour a considéré qu'étant donné qu'Ante Aracic avait été aligné lors du match du 7 septembre 2007, le contrat de travail avait été exécuté par le club. Celui-ci devait donc assurer le paiement des salaires du joueur. . (MICHEL KRAKOWSKI)