Le Club s'interroge sur son site sur la ligne de conduite de la Commission des litiges. "Quand on regarde un incident similaire, le cas Mbokani, on constate qu'il y a deux poids deux mesures. Dans le cas de Blondel il y a clairement une fauté préalablede l'auter joueur concerné. Que la sanction contre Blondel soit plus élevée que celle infligée à Mbokani fait réfléchir. Nouqs avons donc décidé de faire appel de cette décision", a indiqué Vincent Mannaert le manager général sur le site du Club. En revanche, Bruges n'ira pas en appel du match de suspension dont a écopé Michael Almebäck à la suite à son exclusion samedi à Oud Heverlee Louvain. (YORICK JANSENS)

Le Club s'interroge sur son site sur la ligne de conduite de la Commission des litiges. "Quand on regarde un incident similaire, le cas Mbokani, on constate qu'il y a deux poids deux mesures. Dans le cas de Blondel il y a clairement une fauté préalablede l'auter joueur concerné. Que la sanction contre Blondel soit plus élevée que celle infligée à Mbokani fait réfléchir. Nouqs avons donc décidé de faire appel de cette décision", a indiqué Vincent Mannaert le manager général sur le site du Club. En revanche, Bruges n'ira pas en appel du match de suspension dont a écopé Michael Almebäck à la suite à son exclusion samedi à Oud Heverlee Louvain. (YORICK JANSENS)