Fryers, 20 ans, aurait dû quitter cet Man U pour rejoindre les Spurs avec qui il s'est entraîné. Mais les deux clubs ne sont pas parvenus à un accord financier. En Angleterre, les clubs doivent payer une compensation pour un joueur de moins e 23 ans qui arrive en fin de contrat et qui change de club. Manchester United demandait 6 millions de livres (7,4 millions d'euros) ce que n'accepta pas Tottenham. Le défenseur est alors arrivé gratuitement au Standard où il a disputé 7 rencontres. Fryers rejoint finalement Tottenham, qui selon la presse anglaise déboursera 3,5 millions d'euros. L'ancien international des U16, 17 et 19 évoluera dans l'équipe espoirs de Tottenham. "Notre jeune défenseur, évoluant à une position ou la concurrence est rude actuellement, a rapidement ressenti le mal du pays et des difficulté à s'acclimater à la vie loin de chez lui et de sa famille" explique jeudi le site officiel du Standard. "Dès lors, quand le club londonien s'est manifesté, le Standard a compris la situation et ne s'est pas opposé à un retour du joueur en Angleterre." (BRUNO FAHY)

Fryers, 20 ans, aurait dû quitter cet Man U pour rejoindre les Spurs avec qui il s'est entraîné. Mais les deux clubs ne sont pas parvenus à un accord financier. En Angleterre, les clubs doivent payer une compensation pour un joueur de moins e 23 ans qui arrive en fin de contrat et qui change de club. Manchester United demandait 6 millions de livres (7,4 millions d'euros) ce que n'accepta pas Tottenham. Le défenseur est alors arrivé gratuitement au Standard où il a disputé 7 rencontres. Fryers rejoint finalement Tottenham, qui selon la presse anglaise déboursera 3,5 millions d'euros. L'ancien international des U16, 17 et 19 évoluera dans l'équipe espoirs de Tottenham. "Notre jeune défenseur, évoluant à une position ou la concurrence est rude actuellement, a rapidement ressenti le mal du pays et des difficulté à s'acclimater à la vie loin de chez lui et de sa famille" explique jeudi le site officiel du Standard. "Dès lors, quand le club londonien s'est manifesté, le Standard a compris la situation et ne s'est pas opposé à un retour du joueur en Angleterre." (BRUNO FAHY)