181.000 € devront être versés par le COIB aux athlètes et à leurs entraîneurs sur base des quotas fixés avant les JO.

Lionel Cox, médaillé d'argent au tir à la carabine, recevra la prime la plus élevée : 30.000 euros. Les Belges ont obtenu 14 diplômes olympiques (Top 8), contre 10 à Pékin en 2008, 15 à Athènes en 2004.

Le calcul est effectué sans les réservistes. Si ceux-ci devaient aussi toucher la prime relative à leur équipe, le montant serait revu à la hausse de 4.500 euros. Tous ces montants sont bruts, avant impôts.

Le tableau des primes (total composé de la prime des athlètes plus celle du coach, maximum 25 %):

Athlétisme:

Hans Van Alphen (décathlon), 4e: 10.000 + 2.500 = 12.500

Kevin Borlée (400 m), 5e: 5.000 + 1.250 = 6.250

Tia Hellebaut (hauteur), 5e: 5.000 + 1.250 = 6.250

Jonathan Borlée (400 m): 6e: 5.000 + 1.250 = 6.250

Relais 4x400m, 5 athlètes (sans les réserves et les blessés), 6e: 5.000 + 40 % + 1.250 = 8.250

Hockey (m):

Red Lions, 5e: 16 x 1.250 + 1.250 = 21.250

Judo:

Charline Van Snick (-48 kg), 3e BRONZE: 20.000 + 5.000 = 25.000

Ilse Heylen (-52 kg), 5e: 5.000 + 1.250 = 6.250

Tir:

Lionel Cox (tir à la carabine), 2e ARGENT: 30.000 + 7.500 = 37.500

Tennis:

Kim Clijsters, top 8: 5.000 + 1.250 = 6.250

Cyclisme:

Jolien D'Hoore (Omnium, piste), 5e: 5.000 + 1.250 = 6.250

Jurgen Roelandts (route): 8e: 5.000 + 1.250 = 6.250

Voile:

Evi Van Acker (Laser Radial), 3e BRONZE: 20.000 + 5.000 = 25.000

Natation:

Relais 4x100m (4 nageurs), 8e: 5.000 + 30 % + 1.250 = 7.750


Pour les sports individuels avec plus d'un athlète, les montants sont augmentés de 10 % par athlète supplémentaire - à partir du deuxième athlète accrédité faisant partie de l'équipe - et sont versés à parts égales aux athlètes de l'équipe. Des primes individuelles pour encadrement/entraîneur participants ont été prévues.

Dans un sport individuel, l'entraîneur reçoit une prime de maximum 25 % de la prime accordée à l'athlète (l'entraîneur de l'athlète aura été indiqué au préalable). Dans un sport collectif, l'encadrement accrédité reçoit 25 % de la prime de base attribuée dans les sports individuels. Pour les sports collectifs, chaque athlète reçoit 25 % de la prime de base attribuée dans les sports individuels.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

181.000 € devront être versés par le COIB aux athlètes et à leurs entraîneurs sur base des quotas fixés avant les JO. Lionel Cox, médaillé d'argent au tir à la carabine, recevra la prime la plus élevée : 30.000 euros. Les Belges ont obtenu 14 diplômes olympiques (Top 8), contre 10 à Pékin en 2008, 15 à Athènes en 2004. Le calcul est effectué sans les réservistes. Si ceux-ci devaient aussi toucher la prime relative à leur équipe, le montant serait revu à la hausse de 4.500 euros. Tous ces montants sont bruts, avant impôts. Le tableau des primes (total composé de la prime des athlètes plus celle du coach, maximum 25 %): Athlétisme: Hans Van Alphen (décathlon), 4e: 10.000 + 2.500 = 12.500 Kevin Borlée (400 m), 5e: 5.000 + 1.250 = 6.250 Tia Hellebaut (hauteur), 5e: 5.000 + 1.250 = 6.250 Jonathan Borlée (400 m): 6e: 5.000 + 1.250 = 6.250 Relais 4x400m, 5 athlètes (sans les réserves et les blessés), 6e: 5.000 + 40 % + 1.250 = 8.250 Hockey (m): Red Lions, 5e: 16 x 1.250 + 1.250 = 21.250 Judo: Charline Van Snick (-48 kg), 3e BRONZE: 20.000 + 5.000 = 25.000 Ilse Heylen (-52 kg), 5e: 5.000 + 1.250 = 6.250 Tir: Lionel Cox (tir à la carabine), 2e ARGENT: 30.000 + 7.500 = 37.500 Tennis: Kim Clijsters, top 8: 5.000 + 1.250 = 6.250 Cyclisme: Jolien D'Hoore (Omnium, piste), 5e: 5.000 + 1.250 = 6.250 Jurgen Roelandts (route): 8e: 5.000 + 1.250 = 6.250 Voile: Evi Van Acker (Laser Radial), 3e BRONZE: 20.000 + 5.000 = 25.000 Natation: Relais 4x100m (4 nageurs), 8e: 5.000 + 30 % + 1.250 = 7.750 Pour les sports individuels avec plus d'un athlète, les montants sont augmentés de 10 % par athlète supplémentaire - à partir du deuxième athlète accrédité faisant partie de l'équipe - et sont versés à parts égales aux athlètes de l'équipe. Des primes individuelles pour encadrement/entraîneur participants ont été prévues. Dans un sport individuel, l'entraîneur reçoit une prime de maximum 25 % de la prime accordée à l'athlète (l'entraîneur de l'athlète aura été indiqué au préalable). Dans un sport collectif, l'encadrement accrédité reçoit 25 % de la prime de base attribuée dans les sports individuels. Pour les sports collectifs, chaque athlète reçoit 25 % de la prime de base attribuée dans les sports individuels. Sportfootmagazine.be, avec Belga