L'impossibilité de mettre à disposition l'effectif policier nécessaire pour assurer la sécurité de la course a poussé les bourgmestres de Floreffe, Profondeville, Fosses-la-Ville et Mettet (ce qui correspond à la zone de police de l'Entre Sambre et Meuse) d'informer les organisateurs qu'ils n'autorisaient pas le passage de la course. Du côté des organisateurs, on est scandalisé. "Nous avons appris la nouvelle par courrier la semaine dernière", a déclaré Laurent Coquette, l'organisateur. "L'interdiction de passage correspond à environ un quart du parcours. Il est impossible de trouver une alternative en moins de deux mois. Nous sommes confrontés à une probable annulation." Le champion du monde de cyclo-cross, Sven Nys, avait annoncé son intention d'effectuer son début sur la route lors du Circuit de Wallonie. Il avait pris la 5e place l'an dernier à Fleurus. Un mouvement citoyen a été généré chez les amateurs de cyclisme désireux de conserver l'épreuve sous la forme d'une pétition qu'il est possible de signer sur le site www.lapetition.be (sauvons le circuit de wallonie 2013). (COR 845)

L'impossibilité de mettre à disposition l'effectif policier nécessaire pour assurer la sécurité de la course a poussé les bourgmestres de Floreffe, Profondeville, Fosses-la-Ville et Mettet (ce qui correspond à la zone de police de l'Entre Sambre et Meuse) d'informer les organisateurs qu'ils n'autorisaient pas le passage de la course. Du côté des organisateurs, on est scandalisé. "Nous avons appris la nouvelle par courrier la semaine dernière", a déclaré Laurent Coquette, l'organisateur. "L'interdiction de passage correspond à environ un quart du parcours. Il est impossible de trouver une alternative en moins de deux mois. Nous sommes confrontés à une probable annulation." Le champion du monde de cyclo-cross, Sven Nys, avait annoncé son intention d'effectuer son début sur la route lors du Circuit de Wallonie. Il avait pris la 5e place l'an dernier à Fleurus. Un mouvement citoyen a été généré chez les amateurs de cyclisme désireux de conserver l'épreuve sous la forme d'une pétition qu'il est possible de signer sur le site www.lapetition.be (sauvons le circuit de wallonie 2013). (COR 845)