Les courses de qualification se dérouleront les 1, 2 et 3 septembre. Les courses finales seront elles disputées les 4, 5 et 6 septembre. Chaque jour, deux courses seront au programme dans chaque catégorie. Les 10 meilleurs lors des qualification pourront disputer les courses finales (Medal Race). Du côté belge, Evi Van Acker, la Gantoise, médaille de bronze aux JO de Londres en 2012, a entamé sa préparation physique et sportive en juillet. "L'objectif pour Evi n'est pas de faire un résultat, c'est surtout pour voir sa forme et se mettre en condition", a expliqué son coach, Wil van Bladel, à l'agence Belga jeudi. Aux côtés de Evi Van Acker, on retrouvera Emma Plaaschaert, grand espoir du laser radial belge. "Pour elle, comme pour Sam Vandormael et Matthias Van de Loock (en Laser standard), l'objectif est de s'améliorer et de gagner en expérience", confie Wil van Bladel. Enfin le Bruxellois Wannes Van Laer, 62e aux championnats du Monde en 2011, 34e aux JO, de Londres en 2012, vise le top 15. "J'ai de bonne sensation et je me suis bien entraîné. Le Top 10 sera difficile mais si j'arrive à la Medal Race ce sera du bonus", a confié l'actuel 17e mondial à Belga mardi. L'objectif de Wannes Van Laer est d'être dans le top mondial pour les JO de Rio. Les cinq autres Belges sont Lander Balcaen et Thomas Van Hoeylandt, en Laser Standard, et Guus Verhaagen, Max Slap et William de Smet en Laser radial, catégorie espoir (U21). La catégorie Laser standard est réservée aux hommes. Le bateau a une voile de 7,06m². Pour le laser radial, discipline féminine, la voile a une surface de 5,7m². (Belga)

Les courses de qualification se dérouleront les 1, 2 et 3 septembre. Les courses finales seront elles disputées les 4, 5 et 6 septembre. Chaque jour, deux courses seront au programme dans chaque catégorie. Les 10 meilleurs lors des qualification pourront disputer les courses finales (Medal Race). Du côté belge, Evi Van Acker, la Gantoise, médaille de bronze aux JO de Londres en 2012, a entamé sa préparation physique et sportive en juillet. "L'objectif pour Evi n'est pas de faire un résultat, c'est surtout pour voir sa forme et se mettre en condition", a expliqué son coach, Wil van Bladel, à l'agence Belga jeudi. Aux côtés de Evi Van Acker, on retrouvera Emma Plaaschaert, grand espoir du laser radial belge. "Pour elle, comme pour Sam Vandormael et Matthias Van de Loock (en Laser standard), l'objectif est de s'améliorer et de gagner en expérience", confie Wil van Bladel. Enfin le Bruxellois Wannes Van Laer, 62e aux championnats du Monde en 2011, 34e aux JO, de Londres en 2012, vise le top 15. "J'ai de bonne sensation et je me suis bien entraîné. Le Top 10 sera difficile mais si j'arrive à la Medal Race ce sera du bonus", a confié l'actuel 17e mondial à Belga mardi. L'objectif de Wannes Van Laer est d'être dans le top mondial pour les JO de Rio. Les cinq autres Belges sont Lander Balcaen et Thomas Van Hoeylandt, en Laser Standard, et Guus Verhaagen, Max Slap et William de Smet en Laser radial, catégorie espoir (U21). La catégorie Laser standard est réservée aux hommes. Le bateau a une voile de 7,06m². Pour le laser radial, discipline féminine, la voile a une surface de 5,7m². (Belga)