Pour ses débuts olympiques, le patineur d'Arendonk, 21 ans, a obtenu une note de 141,52 points dans son programme libre, bien supérieure à son ancien record personnel (135,65), totalisant 214,04 points au classement de l'épreuve, sa meilleure note jamais récoltée dans sa jeune carrière. A l'issue du programme court, Hendrickx était déjà classé 16e après avoir obtenu une note de 72,52, soit un rien moins bien qu'à l'Euro de Budapest de janvier (73,21) lorsqu'il avait décroché sa place pour Sotchi. Deuxième de son groupe à monter sur la glace, l'Anversois a connu un début de programme libre hésitant, retournant la réception de ses deux triples axel, avant de se reprendre. Neuvième au dernier Euro à Budapest, il n'a été devancé cette fois que par 6 patineurs de notre continent. Jorik Hendrickx était venu avec l'idée de figurer dans le top-24, et surtout de prendre ses marques pour viser le top 8 dans quatre ans en Corée du Sud. (Belga)

Pour ses débuts olympiques, le patineur d'Arendonk, 21 ans, a obtenu une note de 141,52 points dans son programme libre, bien supérieure à son ancien record personnel (135,65), totalisant 214,04 points au classement de l'épreuve, sa meilleure note jamais récoltée dans sa jeune carrière. A l'issue du programme court, Hendrickx était déjà classé 16e après avoir obtenu une note de 72,52, soit un rien moins bien qu'à l'Euro de Budapest de janvier (73,21) lorsqu'il avait décroché sa place pour Sotchi. Deuxième de son groupe à monter sur la glace, l'Anversois a connu un début de programme libre hésitant, retournant la réception de ses deux triples axel, avant de se reprendre. Neuvième au dernier Euro à Budapest, il n'a été devancé cette fois que par 6 patineurs de notre continent. Jorik Hendrickx était venu avec l'idée de figurer dans le top-24, et surtout de prendre ses marques pour viser le top 8 dans quatre ans en Corée du Sud. (Belga)