Le sélectionneur de l'équipe de France Laurent Blanc a dénoncé lundi "l'incohérence du calendrier international", l'équipe de France ne reprenant la phase qualificative pour l'Euro 2012 que le 25 mars après un match amical contre le Brésil, le 9 février, au stade de France. Le dernier match de l'équipe de France date du 17 novembre, un amical remporté en Angleterre (2-1), et sa dernière sortie dans le cadre de la campagne qualificative remonte au 12 octobre face au Luxembourg (2-0).

"C'est une période très longue mais ça c'est l'incohérence du calendrier international. C'est complètement fou. On a eu une période intensive (à l'automne 2010, ndlr) et après trois mois il n'y a plus rien", a affirmé Blanc. "On souhaite que les équipes nationales récupèrent ou reprennent de l'importance, a-t-il ajouté. Le prochain match officiel est le 25 mars. Après on meuble cette période creuse par deux matches amicaux. Je m'en suis entretenu avec qui il fallait mais tous les sélectionneurs sont unanimes."

"Les clubs sont très importants mais les équipes nationales aussi et il ne faudrait pas que la Champions's League prenne le dessus sur tout", a conclu Blanc.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le sélectionneur de l'équipe de France Laurent Blanc a dénoncé lundi "l'incohérence du calendrier international", l'équipe de France ne reprenant la phase qualificative pour l'Euro 2012 que le 25 mars après un match amical contre le Brésil, le 9 février, au stade de France. Le dernier match de l'équipe de France date du 17 novembre, un amical remporté en Angleterre (2-1), et sa dernière sortie dans le cadre de la campagne qualificative remonte au 12 octobre face au Luxembourg (2-0). "C'est une période très longue mais ça c'est l'incohérence du calendrier international. C'est complètement fou. On a eu une période intensive (à l'automne 2010, ndlr) et après trois mois il n'y a plus rien", a affirmé Blanc. "On souhaite que les équipes nationales récupèrent ou reprennent de l'importance, a-t-il ajouté. Le prochain match officiel est le 25 mars. Après on meuble cette période creuse par deux matches amicaux. Je m'en suis entretenu avec qui il fallait mais tous les sélectionneurs sont unanimes." "Les clubs sont très importants mais les équipes nationales aussi et il ne faudrait pas que la Champions's League prenne le dessus sur tout", a conclu Blanc. Sportfootmagazine.be, avec Belga