Titrée en 2011 dans la catégorie espoirs, elle devient ainsi la deuxième vététiste à réaliser le doublé jeux Olympiques-Mondiaux la même année. Gunn-Rita Dahle avait été la première à accomplir cet exploit en 2004, le Français Julien Absalon étant le seul à l'avoir réussi chez les messieurs, également en 2004. Partie dès les premiers instants de la course, Bresset s'est rapidement détachée en compagnie de la vice-championne olympique de Londres, l'Allemande Sabine Spitz, et de Gunn-Rita Dahle. Après un quart d'heure, et estimant sans doute que l'allure n'était pas suffisamment élevée à son goût, elle s'est détachée pour ne plus être revue de ses poursuivantes. Dans les Alpes autrichiennes et sur un parcours relativement compliqué, la championne olympique a évité les pièges du circuit, et notamment une descente boueuse et glissante, avec de nombreuses souches. Au final, Julie Bresset a devancé Gunn-Rita Dahle d'1:47 et l'Américaine Georgia Gould de 3:12, pour succéder au palmarès des Mondiaux à la Canadienne Catharine Pendrel, seulement 15-ème à près de 5 minutes samedi. Julie Bresset devient aussi la deuxième Française championne du monde de VTT en cross-country, 14 ans après le titre décroché par Laurence Leboucher en 1998. Il n'y avait pas de Belge au départ de cette course (CER)

Titrée en 2011 dans la catégorie espoirs, elle devient ainsi la deuxième vététiste à réaliser le doublé jeux Olympiques-Mondiaux la même année. Gunn-Rita Dahle avait été la première à accomplir cet exploit en 2004, le Français Julien Absalon étant le seul à l'avoir réussi chez les messieurs, également en 2004. Partie dès les premiers instants de la course, Bresset s'est rapidement détachée en compagnie de la vice-championne olympique de Londres, l'Allemande Sabine Spitz, et de Gunn-Rita Dahle. Après un quart d'heure, et estimant sans doute que l'allure n'était pas suffisamment élevée à son goût, elle s'est détachée pour ne plus être revue de ses poursuivantes. Dans les Alpes autrichiennes et sur un parcours relativement compliqué, la championne olympique a évité les pièges du circuit, et notamment une descente boueuse et glissante, avec de nombreuses souches. Au final, Julie Bresset a devancé Gunn-Rita Dahle d'1:47 et l'Américaine Georgia Gould de 3:12, pour succéder au palmarès des Mondiaux à la Canadienne Catharine Pendrel, seulement 15-ème à près de 5 minutes samedi. Julie Bresset devient aussi la deuxième Française championne du monde de VTT en cross-country, 14 ans après le titre décroché par Laurence Leboucher en 1998. Il n'y avait pas de Belge au départ de cette course (CER)