Vendredi, Gaël Monfils avait apporté le premier point à la France en battant Janko Tipsarevic. Face à Gilles Simon, Novak Djokovic avait égalisé à 1-1. Samedi soir, la France avait repris l'avantage 2-1, après qu'Arnaud Clément et Michaël Llodra, menés deux sets à zéro, ne parviennent à inverser la tendance pour remporter le double en battant Nenad Zimonjic et Viktor Troicki en cinq sets.

Ensuite, la Serbie était revenue à égalité grâce à la victoire de Novak Djokovic sur Gaël Monfils. C'est finalement dans le match décisif que Viktor Troicki a donné la victoire finale à la Serbie en s'imposant face Michaël Llodra.

Novak Djokovic, qui a remporté ce week-end deux points importants pour son pays, ne parvenait pas à réaliser l'exploit accompli par son équipe. "C'est historique! C'est la plus grande victoire de notre équipe mais aussi de notre pays. C'est incroyable", a-t-il déclaré au micro de France 2. Le héros du jour, Viktor Troicki, a expliqué avoir vécu un des moments les plus extraordinaires de sa vie. "J'ai fait un bon match, c'était dur de rester concentré à 100%. Llodra a fait une grande saison en Coupe Davis, c'était un grand moment de le battre lors de ce dernier match".

Guy Forget, le capitaine de l'équipe de France, était assez déçu : "si on est arrivé en finale, c'est grâce à Mika (Llodra) et Gaël, il ne faut pas l'oublier. Je me disais ce dimanche matin que cette Coupe Davis paraissait tellement loin et tellement proche en même temps. Ce qui est terrible c'est que sur les deux matches aujourd'hui, à aucun moment on n'envisage la victoire. Mika, je le vois jouer depuis plusieurs mois et je n'ai pas vu un gars le retourner comme Troicki l'a fait aujourd'hui. Il se faisait passer, relancer, il n'avait pas beaucoup de réussite non plus. Dans tous les compartiments du jeu, son adversaire était meilleur. Gaël a été surclassé par un gars plus fort que lui même s'il aurait pu un peu mieux jouer à un moment. C'est aussi frustrant d'avoir été aussi près du but et de perdre".

La Serbie a donc remporté sa toute première Coupe Davis. La France devra donc encore attendre avant de gagner sa dixième Coupe Davis.

Sportmagazine.be, avec Belga

Vendredi, Gaël Monfils avait apporté le premier point à la France en battant Janko Tipsarevic. Face à Gilles Simon, Novak Djokovic avait égalisé à 1-1. Samedi soir, la France avait repris l'avantage 2-1, après qu'Arnaud Clément et Michaël Llodra, menés deux sets à zéro, ne parviennent à inverser la tendance pour remporter le double en battant Nenad Zimonjic et Viktor Troicki en cinq sets. Ensuite, la Serbie était revenue à égalité grâce à la victoire de Novak Djokovic sur Gaël Monfils. C'est finalement dans le match décisif que Viktor Troicki a donné la victoire finale à la Serbie en s'imposant face Michaël Llodra. Novak Djokovic, qui a remporté ce week-end deux points importants pour son pays, ne parvenait pas à réaliser l'exploit accompli par son équipe. "C'est historique! C'est la plus grande victoire de notre équipe mais aussi de notre pays. C'est incroyable", a-t-il déclaré au micro de France 2. Le héros du jour, Viktor Troicki, a expliqué avoir vécu un des moments les plus extraordinaires de sa vie. "J'ai fait un bon match, c'était dur de rester concentré à 100%. Llodra a fait une grande saison en Coupe Davis, c'était un grand moment de le battre lors de ce dernier match". Guy Forget, le capitaine de l'équipe de France, était assez déçu : "si on est arrivé en finale, c'est grâce à Mika (Llodra) et Gaël, il ne faut pas l'oublier. Je me disais ce dimanche matin que cette Coupe Davis paraissait tellement loin et tellement proche en même temps. Ce qui est terrible c'est que sur les deux matches aujourd'hui, à aucun moment on n'envisage la victoire. Mika, je le vois jouer depuis plusieurs mois et je n'ai pas vu un gars le retourner comme Troicki l'a fait aujourd'hui. Il se faisait passer, relancer, il n'avait pas beaucoup de réussite non plus. Dans tous les compartiments du jeu, son adversaire était meilleur. Gaël a été surclassé par un gars plus fort que lui même s'il aurait pu un peu mieux jouer à un moment. C'est aussi frustrant d'avoir été aussi près du but et de perdre". La Serbie a donc remporté sa toute première Coupe Davis. La France devra donc encore attendre avant de gagner sa dixième Coupe Davis. Sportmagazine.be, avec Belga