L'Anderlechtois Dieumerci Mbokani comparaîtra devant le Comité sportif le 24 avril et risque une suspension de plusieurs semaines. Il pourra encore jouer au minimum les rencontres face à Genk samedi et au Club de Bruges dimanche 22 avril.

Jusqu'à jeudi encore, le parquet a étudié une phase de jeu qui s'est déroulée en fin de match entre le défenseur du Standard Sébastien Pocognoli et l'attaquant congolais. Ce dernier s'est essuyé les crampons sur la cuisse du joueur liégeois, qui s'est relevé furieux, lors du Clasico entre le Standard et Anderlecht disputé vendredi dernier dans le cadre de la 2e journée des play-offs I (0-0).

Le geste de Mbokani a échappé à l'arbitre de la rencontre Joeri Van de Velde, mais pas aux caméras de télévision.

La semelle de Dieumerci Mbokani après 7:07 :

Sportfootmagazine.be, avec Belga

L'Anderlechtois Dieumerci Mbokani comparaîtra devant le Comité sportif le 24 avril et risque une suspension de plusieurs semaines. Il pourra encore jouer au minimum les rencontres face à Genk samedi et au Club de Bruges dimanche 22 avril. Jusqu'à jeudi encore, le parquet a étudié une phase de jeu qui s'est déroulée en fin de match entre le défenseur du Standard Sébastien Pocognoli et l'attaquant congolais. Ce dernier s'est essuyé les crampons sur la cuisse du joueur liégeois, qui s'est relevé furieux, lors du Clasico entre le Standard et Anderlecht disputé vendredi dernier dans le cadre de la 2e journée des play-offs I (0-0). Le geste de Mbokani a échappé à l'arbitre de la rencontre Joeri Van de Velde, mais pas aux caméras de télévision.La semelle de Dieumerci Mbokani après 7:07 :Sportfootmagazine.be, avec Belga