La demi-finale des Red Lions face à l'Angleterre a réuni un peu plus de 111.000 téléspectateurs. La finale, perdue 3-1 face à l'Allemagne, dimanche, a elle rassemblé 5.614 internautes qui ont regardé le match en streaming et plus de 120.000 téléspectateurs, sur La Deux, avec 15,8% de parts de marché. "C'est mieux que pour les audiences aux JO de Londres en 2012", assure Michel Lecomte. Les Red Panthers, qui avaient réuni pas moins de 50.000 personnes derrière leur petit écran pour la victoire 5-1 contre le Belarus, ont attiré 37.792 téléspectateurs et un peu plus de 1.500 internautes pour la petite finale perdue contre les Pays-Bas, championnes olympiques en 2012. Ces bons résultats de l'équipe nationale devraient faire progresser le hockey au niveau médiatique. "On diffusera certainement des images des play-offs de la saison 2013-2014. Mais on suivra aussi les équipes nationales à la Coupe du Monde à La Haye en 2014", explique Michel Lecomte. Cette attention devrait d'ailleurs se poursuivre jusqu'aux JO de Rio en 2016, où les Red Lions viseront une médaille. Du côté néerlandophone, la petite finale des Red Panthers a été suivie par 137.000 téléspectateurs, alors que la finale des Red Lions a attiré un peu plus de 220.000 personnes devant leur écran. (Belga)

La demi-finale des Red Lions face à l'Angleterre a réuni un peu plus de 111.000 téléspectateurs. La finale, perdue 3-1 face à l'Allemagne, dimanche, a elle rassemblé 5.614 internautes qui ont regardé le match en streaming et plus de 120.000 téléspectateurs, sur La Deux, avec 15,8% de parts de marché. "C'est mieux que pour les audiences aux JO de Londres en 2012", assure Michel Lecomte. Les Red Panthers, qui avaient réuni pas moins de 50.000 personnes derrière leur petit écran pour la victoire 5-1 contre le Belarus, ont attiré 37.792 téléspectateurs et un peu plus de 1.500 internautes pour la petite finale perdue contre les Pays-Bas, championnes olympiques en 2012. Ces bons résultats de l'équipe nationale devraient faire progresser le hockey au niveau médiatique. "On diffusera certainement des images des play-offs de la saison 2013-2014. Mais on suivra aussi les équipes nationales à la Coupe du Monde à La Haye en 2014", explique Michel Lecomte. Cette attention devrait d'ailleurs se poursuivre jusqu'aux JO de Rio en 2016, où les Red Lions viseront une médaille. Du côté néerlandophone, la petite finale des Red Panthers a été suivie par 137.000 téléspectateurs, alors que la finale des Red Lions a attiré un peu plus de 220.000 personnes devant leur écran. (Belga)