En mai dernier, le kitesurf (planche tirée par un cerf-volant) avait été préféré à la planche à voile par le Conseil (comité exécutif) de l'ISAF. Cette décision avait été fortement critiquée tant à l'intérieur à qu'à l'extérieur du monde de la voile. Les 114 fédérations votantes de l'assemblée générale ont décidé samedi à la majorité simple le retour de la planche à voile (RS:X) aux dépens du kitesurf qui n'effectuera donc pas son apparition aux Jeux. Elles se sont ainsi opposées à leurs représentants dans le Conseil de l'ISAF, une première. (MENAHEM KAHANA)

En mai dernier, le kitesurf (planche tirée par un cerf-volant) avait été préféré à la planche à voile par le Conseil (comité exécutif) de l'ISAF. Cette décision avait été fortement critiquée tant à l'intérieur à qu'à l'extérieur du monde de la voile. Les 114 fédérations votantes de l'assemblée générale ont décidé samedi à la majorité simple le retour de la planche à voile (RS:X) aux dépens du kitesurf qui n'effectuera donc pas son apparition aux Jeux. Elles se sont ainsi opposées à leurs représentants dans le Conseil de l'ISAF, une première. (MENAHEM KAHANA)