Filippo Gaone a procédé à de nombreux transferts d'argent entre les comptes de son club et ceux de différentes sociétés dont il était administrateur ou gérant. Il a également effectué plusieurs retraits en cash. "Un certain nombre de sociétés reçoivent de l'argent de La Louvière alors qu'il n'y a pas de traces d'investissement de celles-ci dans le club. Tout cela manque de transparence", a estimé le président du tribunal. Filippo Gaone, prévenu d'abus de biens sociaux, a répondu qu'il avait retiré de l'argent en cash pour payer des fournisseurs et certains joueurs "car tous ne disposaient pas d'un compte en banque". "Je n'ai jamais confondu mon patrimoine et celui du club. Dans les chiffres, tout est clair", a-t-il ajouté. Le président a conclu l'audition de l'avocat et du président de La Louvière en leur lançant: "Quand je vous entends tous les deux, j'ai l'impression d'avoir affaire à des amateurs!" L'audience se poursuit mardi avec l'audition des prévenus concernés par le volet lierrois du dossier. Les anciens joueurs Marius Mitu et Cliff Mardulier ainsi que l'ex-entraîneur des gardiens Patrick Deman, tous trois présents, seront notamment entendus. (Belga)

Filippo Gaone a procédé à de nombreux transferts d'argent entre les comptes de son club et ceux de différentes sociétés dont il était administrateur ou gérant. Il a également effectué plusieurs retraits en cash. "Un certain nombre de sociétés reçoivent de l'argent de La Louvière alors qu'il n'y a pas de traces d'investissement de celles-ci dans le club. Tout cela manque de transparence", a estimé le président du tribunal. Filippo Gaone, prévenu d'abus de biens sociaux, a répondu qu'il avait retiré de l'argent en cash pour payer des fournisseurs et certains joueurs "car tous ne disposaient pas d'un compte en banque". "Je n'ai jamais confondu mon patrimoine et celui du club. Dans les chiffres, tout est clair", a-t-il ajouté. Le président a conclu l'audition de l'avocat et du président de La Louvière en leur lançant: "Quand je vous entends tous les deux, j'ai l'impression d'avoir affaire à des amateurs!" L'audience se poursuit mardi avec l'audition des prévenus concernés par le volet lierrois du dossier. Les anciens joueurs Marius Mitu et Cliff Mardulier ainsi que l'ex-entraîneur des gardiens Patrick Deman, tous trois présents, seront notamment entendus. (Belga)