Dans leur désarroi par rapport à une vente des parts de Margarita Louis-Dreyfus à des investisseurs hollandais, le président de la Famille des Rouches, Louis Smal, a pris la plume pour écrire à celle qui menace l'équilibre de Sclessin. Si le grand ombudsman des Rouches s'y met, c'est que la situation est grave et la vente imminente....

Voici la lettre :

"Chère Margarita,

Comme tu le sais, j'assume à la demande de feu ton mari Robert et de Luciano D'Onofrio la Présidence de la Famille des Rouches du Standard de Liège depuis l'an 2000. Elle a été créée pour assurer le relationnel entre le club et ses supporters. J'ai été désigné pour représenter l'ensemble des groupes du Standard de Liège (à ce jour : 64 clubs organisés et 17.000 abonnés). Après avoir consulté les différents membres du Conseil d'administration représentant les supporters, une large majorité se dégage pour approuver le communiqué que tu trouveras ci-joint.

Je pense qu'en dix ans nous avons fait progresser le Standard de Liège sur les trois points fondamentaux. A savoir: la situation financière du club, l'aspect sportif et l'aspect relationnel des supporters vis-à-vis du club et de ses dirigeants.

Je dois te dire que j'adhère totalement au contenu de ce communiqué et particulièrement sur les points suivants :

1. Il serait inconcevable qu'à l'aube, d'une saison européenne qui se prépare, de se passer des talents de Luciano D'Onofrio. En effet, celui-ci a géré de main de maître le financier mais aussi et surtout le sportif. Nous ne comprendrions pas une absence de Luciano D'Onofrio pour recommencer la saison. En cas de départ de Luciano D'Onofrio, Value8 a fait savoir qu'il n'existe pas de "plan B", ceci est évidemment plus qu'inquiétant.

2. J'exprime des nettes réserves sur le groupe Value8 qui est un fonds d'investissement qui va vouloir réaliser des rendements annuels à deux chiffres sur son capital. La philosophie de ces groupes (fonds de pension et/ou investissement) est toujours la même. Le Standard de Liège n'est pas une entreprise comme une autre et de plus, il faut un plan sportif pour continuer à faire grandir notre club. Or ce groupe n'a pas de plan sportif et n'y connait rien dans le football. Le projet sportif est inexistant pour l'instant et les intentions financières sont des plus troubles puisque Value8 refuse de communiquer le nom de son éventuel partenaire.

J'estime qu'il faut, dans ces conditions, rompre les négociations avec le groupe Value8 et assurer le plan sportif pour cette saison. Cela doit inévitablement passer par la présence au club de Luciano D'Onofrio. Les supporters ne comprendraient pas que l'on dilapide leur club. Peut-être pas à court terme mais à moyen terme à coup sûr. Les clubs de supporters estiment donc que si les décisions ne vont pas dans le sens souhaité nous risquons de nous retrouver devant une situation où ils vont agir et mener des actions de protestation qui peuvent nous mener au pire. Ils préconisent aujourd'hui de geler la campagne d'abonnement.

Voilà mon point de vue et celui des supporters sur le sujet. Je reste à ta disposition pour tout échange que tu jugerais utile.

Reçois mes meilleures salutations,

Bien à toi,

Louis SMAL"

Sportfootmagazine.be

Dans leur désarroi par rapport à une vente des parts de Margarita Louis-Dreyfus à des investisseurs hollandais, le président de la Famille des Rouches, Louis Smal, a pris la plume pour écrire à celle qui menace l'équilibre de Sclessin. Si le grand ombudsman des Rouches s'y met, c'est que la situation est grave et la vente imminente.... Voici la lettre : "Chère Margarita, Comme tu le sais, j'assume à la demande de feu ton mari Robert et de Luciano D'Onofrio la Présidence de la Famille des Rouches du Standard de Liège depuis l'an 2000. Elle a été créée pour assurer le relationnel entre le club et ses supporters. J'ai été désigné pour représenter l'ensemble des groupes du Standard de Liège (à ce jour : 64 clubs organisés et 17.000 abonnés). Après avoir consulté les différents membres du Conseil d'administration représentant les supporters, une large majorité se dégage pour approuver le communiqué que tu trouveras ci-joint. Je pense qu'en dix ans nous avons fait progresser le Standard de Liège sur les trois points fondamentaux. A savoir: la situation financière du club, l'aspect sportif et l'aspect relationnel des supporters vis-à-vis du club et de ses dirigeants. Je dois te dire que j'adhère totalement au contenu de ce communiqué et particulièrement sur les points suivants : 1. Il serait inconcevable qu'à l'aube, d'une saison européenne qui se prépare, de se passer des talents de Luciano D'Onofrio. En effet, celui-ci a géré de main de maître le financier mais aussi et surtout le sportif. Nous ne comprendrions pas une absence de Luciano D'Onofrio pour recommencer la saison. En cas de départ de Luciano D'Onofrio, Value8 a fait savoir qu'il n'existe pas de "plan B", ceci est évidemment plus qu'inquiétant. 2. J'exprime des nettes réserves sur le groupe Value8 qui est un fonds d'investissement qui va vouloir réaliser des rendements annuels à deux chiffres sur son capital. La philosophie de ces groupes (fonds de pension et/ou investissement) est toujours la même. Le Standard de Liège n'est pas une entreprise comme une autre et de plus, il faut un plan sportif pour continuer à faire grandir notre club. Or ce groupe n'a pas de plan sportif et n'y connait rien dans le football. Le projet sportif est inexistant pour l'instant et les intentions financières sont des plus troubles puisque Value8 refuse de communiquer le nom de son éventuel partenaire. J'estime qu'il faut, dans ces conditions, rompre les négociations avec le groupe Value8 et assurer le plan sportif pour cette saison. Cela doit inévitablement passer par la présence au club de Luciano D'Onofrio. Les supporters ne comprendraient pas que l'on dilapide leur club. Peut-être pas à court terme mais à moyen terme à coup sûr. Les clubs de supporters estiment donc que si les décisions ne vont pas dans le sens souhaité nous risquons de nous retrouver devant une situation où ils vont agir et mener des actions de protestation qui peuvent nous mener au pire. Ils préconisent aujourd'hui de geler la campagne d'abonnement. Voilà mon point de vue et celui des supporters sur le sujet. Je reste à ta disposition pour tout échange que tu jugerais utile. Reçois mes meilleures salutations, Bien à toi, Louis SMAL"Sportfootmagazine.be