Cité à Porto, porté par la rumeur jusqu'à l'AC Milan, Michel Preud'homme a prudemment fixé son choix sur Twente (contrat de trois ans, salaire probable: un million d'euros par saison), champion de Hollande et qualifié pour la Ligue des Champions. C'est un pas en avant qui le mènera peut-être un jour vers les sommets européens.

En marge de ce départ très médiatisé, les clubs se font la guerre pour débaucher des coaches chez un adversaire. Gand rêve d'engager Franky Dury (Zulte-Waregem) pour succéder à Michel Preud'homme, le GBA a piqué Glen De Boeck au CS Bruges, Lokeren a enlevé Peter Maes à Malines, etc. Il est vrai que l'Union belge avait montré l'exemple en ramenant dans ses filets un Georges Leekens qui était sous contrat à Courtrai et à... Lokeren. Est-ce la bougeotte? La D1 n'est-elle plus qu'une grande foire fouille où les coaches se donnent aux plus offrants?

Pierre Bilic

Cité à Porto, porté par la rumeur jusqu'à l'AC Milan, Michel Preud'homme a prudemment fixé son choix sur Twente (contrat de trois ans, salaire probable: un million d'euros par saison), champion de Hollande et qualifié pour la Ligue des Champions. C'est un pas en avant qui le mènera peut-être un jour vers les sommets européens. En marge de ce départ très médiatisé, les clubs se font la guerre pour débaucher des coaches chez un adversaire. Gand rêve d'engager Franky Dury (Zulte-Waregem) pour succéder à Michel Preud'homme, le GBA a piqué Glen De Boeck au CS Bruges, Lokeren a enlevé Peter Maes à Malines, etc. Il est vrai que l'Union belge avait montré l'exemple en ramenant dans ses filets un Georges Leekens qui était sous contrat à Courtrai et à... Lokeren. Est-ce la bougeotte? La D1 n'est-elle plus qu'une grande foire fouille où les coaches se donnent aux plus offrants?Pierre Bilic