L'organisation de la Coupe du monde au Qatar représente "un risque et une chance. La Coupe du monde peut permettre d'améliorer la situation des droits de l'Homme", a affirmé jeudi Theo Zwanziger, membre du comité exécutif de la Fifa, au cours d'une audition devant la sous-commission des droits de l'Homme du Parlement européen à Bruxelles. Certes, la situation des travailleurs migrants employés sur les chantiers liés à la Coupe du monde est "inacceptable" et "horrible", a admis M. Zwanziger mais "retirer la Coupe du monde au Qatar serait tout à fait contre-productif". D'ailleurs, a-t-il ajouté, la Fifa ne peut "juridiquement pas" annuler la Coupe du monde au Qatar. "Si nous retirions la Coupe du monde au Qatar, cela reviendrait à laisser les choses telles quelles sur place et les violations des droits de l'Homme continueraient", a-t-il argumenté. Il a promis que la Fifa "ne fermera pas les yeux" sur les abus tout en soulignant que l'instance internationale du football "ne peut pas tout faire". "La Coupe du monde peut apporter des améliorations à long terme", a-t-il insisté. (Belga)

L'organisation de la Coupe du monde au Qatar représente "un risque et une chance. La Coupe du monde peut permettre d'améliorer la situation des droits de l'Homme", a affirmé jeudi Theo Zwanziger, membre du comité exécutif de la Fifa, au cours d'une audition devant la sous-commission des droits de l'Homme du Parlement européen à Bruxelles. Certes, la situation des travailleurs migrants employés sur les chantiers liés à la Coupe du monde est "inacceptable" et "horrible", a admis M. Zwanziger mais "retirer la Coupe du monde au Qatar serait tout à fait contre-productif". D'ailleurs, a-t-il ajouté, la Fifa ne peut "juridiquement pas" annuler la Coupe du monde au Qatar. "Si nous retirions la Coupe du monde au Qatar, cela reviendrait à laisser les choses telles quelles sur place et les violations des droits de l'Homme continueraient", a-t-il argumenté. Il a promis que la Fifa "ne fermera pas les yeux" sur les abus tout en soulignant que l'instance internationale du football "ne peut pas tout faire". "La Coupe du monde peut apporter des améliorations à long terme", a-t-il insisté. (Belga)