"La FIBA Europe a clairement expliqué son mécontentement sur certains aspects des projets de réforme du calendrier international, décidées par la FIBA à Kuala Lumpur", explique le communiqué de la FIBA Europe en marge du tirage au sort de l'Euro-2013 (m) en Slovénie dimanche. "Plus particulièrement, le Comité exécutif de la FIBA Europe maintient son rejet de la proposition du cycle de 4 ans pour le championnat d'Europe (messieurs), le fleuron de nos organisations. La FIBA Europe pense que le cycle de deux ans doit être maintenu." La fédération internationale de basket avait adopté samedi dernier à Kuala Lumpur le principe d'un championnat du monde messieurs à 32 équipes à partir de 2019. Le prochain Mondial en Espagne se jouera en 2014 à 24 équipes. Conséquence, les championnats continentaux, dont l'Euro, se tiendraient tous les 4 ans à partir de 2017, au lieu de 2 actuellement. La FIBA Monde avait ainsi donné le feu vert à un nouveau format et un nouveau calendrier de compétitions pour les messieurs à partir de 2017. (KAV)

"La FIBA Europe a clairement expliqué son mécontentement sur certains aspects des projets de réforme du calendrier international, décidées par la FIBA à Kuala Lumpur", explique le communiqué de la FIBA Europe en marge du tirage au sort de l'Euro-2013 (m) en Slovénie dimanche. "Plus particulièrement, le Comité exécutif de la FIBA Europe maintient son rejet de la proposition du cycle de 4 ans pour le championnat d'Europe (messieurs), le fleuron de nos organisations. La FIBA Europe pense que le cycle de deux ans doit être maintenu." La fédération internationale de basket avait adopté samedi dernier à Kuala Lumpur le principe d'un championnat du monde messieurs à 32 équipes à partir de 2019. Le prochain Mondial en Espagne se jouera en 2014 à 24 équipes. Conséquence, les championnats continentaux, dont l'Euro, se tiendraient tous les 4 ans à partir de 2017, au lieu de 2 actuellement. La FIBA Monde avait ainsi donné le feu vert à un nouveau format et un nouveau calendrier de compétitions pour les messieurs à partir de 2017. (KAV)