Je vais évidemment revenir sur l'affaire Mohammed Aoulad à Charleroi. Il faut arrêter les conneries. Il est inacceptable qu'un pseudo-joueur qui a fait deux matches dans sa carrière ait un comportement pareil. C'est une banalisation des insultes, tout est normal. Comme si c'était juste une blagounette. Il ne faut pas oublier qu'il y a eu le passage Nicolas Anelka qui a complètement foutu en l'air l'équipe de France. Yannick Ferrera a minimisé l'incident dans un premier temps avant de revenir en arrière et Pierre-Yves Hendrickx dit que ces insultes ne visaient pas Charleroi mais des anciens dirigeants du Brussels. Peu importe, ce n'est pas acceptable. Pour moi, il faut infliger une sanction sévère au joueur. En terme d'image, c'est catastrophique. Le Sporting est bafoué, la ville de Charleroi aussi. Mehdi Bayat doit frapper un grand coup, montrer qu'il est le boss même si Aoulad est un joueur de son frère Mogi. Il faut passer le cap du pognon. Aoulad c'est Nasri et Anelka réunis ! Il n'est même pas venu à l'interview après le match. Pour moi, il ne devrait pas être relégué dans le noyau B mais directement renvoyé à Anderlecht, à qui il appartient. Si un ouvrier ou un employé a ce genre de comportement, c'est le C4 sur le champ !

Ce n'est pas la première fois que des jeunes Mauves ont des problèmes de comportement durant un prêt : on l'a vu avec Nathan Kabasele à Westerlo ou Ziguy Badibanga à De Graafschap. Herman Van Holsbeeck devrait aussi intervenir. A l'époque, Anderlecht s'est séparé de joueurs comme Dieumerci Mbokani ou Hervé Kagé à cause de l'extra-sportif.

Je voudrais aussi parler de la Coupe de Belgique. C'est bien simple : tout le monde s'en fout. Qui peut citer le dernier vainqueur de la compétition ?

Les stades sont vides, les matches sont d'un niveau médiocre. Il est urgent de prendre des mesures : il faut que les petites équipes reçoivent les grosses. Assez de ces petits arrangements. Evidemment, ça convient à tout le monde. On joue chez le grand, l'affluence sera plus importante, donc le chèque à se partager aussi et, à domicile, le grand a beaucoup moins de risque de se faire sortir. Le problème c'est que les responsables de la fédé sont aussi les dirigeants des grands clubs : ils sont juge et partie.

Si on veut faire rêver les gens comme en France ou en Angleterre, il faut que des clubs comme l'Union, Bertrix ou Tournai aient une chance d'aller loin dans la compétition. Avec le système actuel, les dés sont pipés : dès les 16e, il n'y a plus de petits clubs. C'est insultant pour les supporters. Marc Delire avait lancé une pétition l'an dernier. Une belle initiative mais ça n'a malheureusement rien donné. Quand je vois Anderlecht-Malines, ça ne m'étonne pas que les stades soient vides : le match est mauvais et les places sont chères !

Heureusement que Malines a joué le jeu avec un excellent Alessandro Cordaro qui a bossé comme un fou. Tout l'inverse de Milan Jovanovic. Je lui aurais mis 1/10 pour ce match, il a joué en marchant.

En parlant de réforme, il faudrait enfin arrêter cette mascarade qu'est le championnat des Réserves. Le niveau est faible, les mecs qui reviennent de blessure y jouent en marchant. Ce serait bénéfique pour tous que les clubs qui le désirent inscrivent leur équipe en D3. Ca élèverait le niveau du championnat et nos espoirs se frotteraient à des hommes. Les équipes réserves ne pourraient bien sûr pas monter mais recevraient de l'argent à investir dans la formation en cas de bons résultats.

Propos recueillis par Jules Monnier

Je vais évidemment revenir sur l'affaire Mohammed Aoulad à Charleroi. Il faut arrêter les conneries. Il est inacceptable qu'un pseudo-joueur qui a fait deux matches dans sa carrière ait un comportement pareil. C'est une banalisation des insultes, tout est normal. Comme si c'était juste une blagounette. Il ne faut pas oublier qu'il y a eu le passage Nicolas Anelka qui a complètement foutu en l'air l'équipe de France. Yannick Ferrera a minimisé l'incident dans un premier temps avant de revenir en arrière et Pierre-Yves Hendrickx dit que ces insultes ne visaient pas Charleroi mais des anciens dirigeants du Brussels. Peu importe, ce n'est pas acceptable. Pour moi, il faut infliger une sanction sévère au joueur. En terme d'image, c'est catastrophique. Le Sporting est bafoué, la ville de Charleroi aussi. Mehdi Bayat doit frapper un grand coup, montrer qu'il est le boss même si Aoulad est un joueur de son frère Mogi. Il faut passer le cap du pognon. Aoulad c'est Nasri et Anelka réunis ! Il n'est même pas venu à l'interview après le match. Pour moi, il ne devrait pas être relégué dans le noyau B mais directement renvoyé à Anderlecht, à qui il appartient. Si un ouvrier ou un employé a ce genre de comportement, c'est le C4 sur le champ ! Ce n'est pas la première fois que des jeunes Mauves ont des problèmes de comportement durant un prêt : on l'a vu avec Nathan Kabasele à Westerlo ou Ziguy Badibanga à De Graafschap. Herman Van Holsbeeck devrait aussi intervenir. A l'époque, Anderlecht s'est séparé de joueurs comme Dieumerci Mbokani ou Hervé Kagé à cause de l'extra-sportif.Je voudrais aussi parler de la Coupe de Belgique. C'est bien simple : tout le monde s'en fout. Qui peut citer le dernier vainqueur de la compétition ?Les stades sont vides, les matches sont d'un niveau médiocre. Il est urgent de prendre des mesures : il faut que les petites équipes reçoivent les grosses. Assez de ces petits arrangements. Evidemment, ça convient à tout le monde. On joue chez le grand, l'affluence sera plus importante, donc le chèque à se partager aussi et, à domicile, le grand a beaucoup moins de risque de se faire sortir. Le problème c'est que les responsables de la fédé sont aussi les dirigeants des grands clubs : ils sont juge et partie. Si on veut faire rêver les gens comme en France ou en Angleterre, il faut que des clubs comme l'Union, Bertrix ou Tournai aient une chance d'aller loin dans la compétition. Avec le système actuel, les dés sont pipés : dès les 16e, il n'y a plus de petits clubs. C'est insultant pour les supporters. Marc Delire avait lancé une pétition l'an dernier. Une belle initiative mais ça n'a malheureusement rien donné. Quand je vois Anderlecht-Malines, ça ne m'étonne pas que les stades soient vides : le match est mauvais et les places sont chères !Heureusement que Malines a joué le jeu avec un excellent Alessandro Cordaro qui a bossé comme un fou. Tout l'inverse de Milan Jovanovic. Je lui aurais mis 1/10 pour ce match, il a joué en marchant. En parlant de réforme, il faudrait enfin arrêter cette mascarade qu'est le championnat des Réserves. Le niveau est faible, les mecs qui reviennent de blessure y jouent en marchant. Ce serait bénéfique pour tous que les clubs qui le désirent inscrivent leur équipe en D3. Ca élèverait le niveau du championnat et nos espoirs se frotteraient à des hommes. Les équipes réserves ne pourraient bien sûr pas monter mais recevraient de l'argent à investir dans la formation en cas de bons résultats. Propos recueillis par Jules Monnier