Claudia Fassaert, sur Donnerfee, a pris la 14e place avec 74,786 %. C'est le second titre à Herning pour Dujardin, 28 ans, déjà vainqueur vendredi du Grand Prix spécial, devant les mêmes cavalières et dans un ordre identique. Le conte de fée continue pour la jeune femme qui avait débuté le dressage en 2007 et atteint le niveau international en 2011, grâce à Valegro, hongre néerlandais de 11 ans. Dujardin est entraînée par Carl Hester, également membre de l'équipe britannique, sixième dimanche. L'Anglaise a réalisé au Danemark une reprise plus accomplie que celle qui lui avait valu le titre olympique. Seul le Néerlandais Edward Gal, au pied du podium (84,911%) dimanche avec Glock's Underover, avait fait mieux dans l'histoire du dressage. Sur le phénomène Totilas, passé il y a deux ans sous la selle de l'Allemand Matthias Rath, il avait signé un 92,300% lors d'une étape de Coupe du monde à Londres. Totilas n'avait pu être présenté aux JO-2012, son nouveau cavalier étant indisponible. (Belga)

Claudia Fassaert, sur Donnerfee, a pris la 14e place avec 74,786 %. C'est le second titre à Herning pour Dujardin, 28 ans, déjà vainqueur vendredi du Grand Prix spécial, devant les mêmes cavalières et dans un ordre identique. Le conte de fée continue pour la jeune femme qui avait débuté le dressage en 2007 et atteint le niveau international en 2011, grâce à Valegro, hongre néerlandais de 11 ans. Dujardin est entraînée par Carl Hester, également membre de l'équipe britannique, sixième dimanche. L'Anglaise a réalisé au Danemark une reprise plus accomplie que celle qui lui avait valu le titre olympique. Seul le Néerlandais Edward Gal, au pied du podium (84,911%) dimanche avec Glock's Underover, avait fait mieux dans l'histoire du dressage. Sur le phénomène Totilas, passé il y a deux ans sous la selle de l'Allemand Matthias Rath, il avait signé un 92,300% lors d'une étape de Coupe du monde à Londres. Totilas n'avait pu être présenté aux JO-2012, son nouveau cavalier étant indisponible. (Belga)