"Inutile de dire que cette décision ne fut pas facile à prendre, mais au fond de moi-même je sais que c'est ce que j'avais à faire. Mon avenir sera, bien sûr, toujours consacré au sport et au triathlon mais ce ne sera plus l'axe principal autour duquel tourne toute ma vie", a expliqué la championne britannique qui compte donner bientôt plus de détails sur ses futurs projets. Lors de ces six dernières années, Wellington a remporté à quatre reprises le prestigieux triathlon d'Hawaï, la finale du circuit Ironman dont elle détient le record du parcours en 8h54:02. Elle est également détentrice en 8h18:13 de la meilleure performance mondial sur la distance Ironman, soit 3,8km natation (en 49:49), 180km vélo (en 4h40) et 42,2km de course à pied (en2h44), réalisée en 2011 à Roth (All). . (BRUCE OMORI)

"Inutile de dire que cette décision ne fut pas facile à prendre, mais au fond de moi-même je sais que c'est ce que j'avais à faire. Mon avenir sera, bien sûr, toujours consacré au sport et au triathlon mais ce ne sera plus l'axe principal autour duquel tourne toute ma vie", a expliqué la championne britannique qui compte donner bientôt plus de détails sur ses futurs projets. Lors de ces six dernières années, Wellington a remporté à quatre reprises le prestigieux triathlon d'Hawaï, la finale du circuit Ironman dont elle détient le record du parcours en 8h54:02. Elle est également détentrice en 8h18:13 de la meilleure performance mondial sur la distance Ironman, soit 3,8km natation (en 49:49), 180km vélo (en 4h40) et 42,2km de course à pied (en2h44), réalisée en 2011 à Roth (All). . (BRUCE OMORI)