Bien que les résultats des Diables Rouges ne soient toujours pas exceptionnels, l'ambiance dans le groupe est plutôt bonne. Jeudi, le vol retour de l'équipe nationale a eu une demi-heure de retard à cause d'une blague d'Eden Hazard.

Lors du passage au détecteur de métaux à l'aéroport en Grèce, le jeune attaquant du LOSC a subtilisé la montre (d'une valeur de 7.500 euros) de Nacer Chadli. Après avoir passé le portique de sécurité, l'attaquant de Twente a été pris de panique et a bien cru qu'il ne verrait plus jamais son bijou. L'affaire a provoqué un remue-ménage insensé à l'aéroport d'Héraklion, certains joueurs soupçonnant les agents de sécurité avant qu'Hazard ne finisse par avouer sa blague.

Long Couteau a beaucoup apprécié ce signe de "l'excellente ambiance" qui règne dans son groupe : "Je suis assez sensible à ce genre de blagues. Eden et Nacer sont des amis de jeunesse qui aiment se chambrer. Ces petites choses indiquent qu'ils s'entendent bien."

Plusieurs joueurs qui devaient prendre des correspondances à Bruxelles auraient par contre moins goûté la plaisanterie de leur coéquipier.

Sportfootmagazine.be

Bien que les résultats des Diables Rouges ne soient toujours pas exceptionnels, l'ambiance dans le groupe est plutôt bonne. Jeudi, le vol retour de l'équipe nationale a eu une demi-heure de retard à cause d'une blague d'Eden Hazard. Lors du passage au détecteur de métaux à l'aéroport en Grèce, le jeune attaquant du LOSC a subtilisé la montre (d'une valeur de 7.500 euros) de Nacer Chadli. Après avoir passé le portique de sécurité, l'attaquant de Twente a été pris de panique et a bien cru qu'il ne verrait plus jamais son bijou. L'affaire a provoqué un remue-ménage insensé à l'aéroport d'Héraklion, certains joueurs soupçonnant les agents de sécurité avant qu'Hazard ne finisse par avouer sa blague. Long Couteau a beaucoup apprécié ce signe de "l'excellente ambiance" qui règne dans son groupe : "Je suis assez sensible à ce genre de blagues. Eden et Nacer sont des amis de jeunesse qui aiment se chambrer. Ces petites choses indiquent qu'ils s'entendent bien." Plusieurs joueurs qui devaient prendre des correspondances à Bruxelles auraient par contre moins goûté la plaisanterie de leur coéquipier. Sportfootmagazine.be