Les clubs belges sont désormais incapables de retenir leurs joueurs les plus talentueux, voire simplement les plus prometteurs. Pas plus tard que la semaine dernière, toute la direction de Genk avait encore affirmé haut et fort qu'elle s'opposerait à tout départ jusqu'au 27 août. Depuis lors, Eric Matoukou, Koen Casteels, et surtout Thibaut Courtois depuis samedi, s'en sont allés.

En 2010, personne ne le connaissait. Il n'a d'ailleurs dû sa titularisation qu'aux problèmes administratifs rencontrés par le Hongrois Laszlo Köteles. Un an plus tard, le "gardien de l'année" s'en va à Chelsea pour neuf millions. Une bonne saison dans le championnat de Belgique et les recruteurs mettent le grappin sur nos talents.

Axel Witsel joue en D1 depuis plus d'une saison, mais il n'a jamais que 22 ans. Et combien de semaines, voire de jours, restera encore Romelu Lukaku ? Cette faiblesse financière peut devenir une force pour le football belge. Un peu comme en Argentine ou dans l'ex-Yougoslavie, chaque départ laisse la place à un nouveau talent.

Qui découvrira-t-on en cette saison 2011-2012 ? Des joueurs aujourd'hui inconnus qui, peut-être, partiront également dans un an en cas d'éclosion...

Daniel Devos, Sport/Foot Magazine

Les clubs belges sont désormais incapables de retenir leurs joueurs les plus talentueux, voire simplement les plus prometteurs. Pas plus tard que la semaine dernière, toute la direction de Genk avait encore affirmé haut et fort qu'elle s'opposerait à tout départ jusqu'au 27 août. Depuis lors, Eric Matoukou, Koen Casteels, et surtout Thibaut Courtois depuis samedi, s'en sont allés. En 2010, personne ne le connaissait. Il n'a d'ailleurs dû sa titularisation qu'aux problèmes administratifs rencontrés par le Hongrois Laszlo Köteles. Un an plus tard, le "gardien de l'année" s'en va à Chelsea pour neuf millions. Une bonne saison dans le championnat de Belgique et les recruteurs mettent le grappin sur nos talents. Axel Witsel joue en D1 depuis plus d'une saison, mais il n'a jamais que 22 ans. Et combien de semaines, voire de jours, restera encore Romelu Lukaku ? Cette faiblesse financière peut devenir une force pour le football belge. Un peu comme en Argentine ou dans l'ex-Yougoslavie, chaque départ laisse la place à un nouveau talent. Qui découvrira-t-on en cette saison 2011-2012 ? Des joueurs aujourd'hui inconnus qui, peut-être, partiront également dans un an en cas d'éclosion... Daniel Devos, Sport/Foot Magazine