La France a été titrée en 3:11.64 au terme d'un coude à coude avec la Russie (3:12.67). La Belgique avait déjà réalisé le cinquième temps des séries en 3:16.51. Par rapport au matin, le coach Ronald Gaastra a changé l'ordre de son relais. Emmanuel Vanluchene faisait office de premier relayeur suivi par Glenn Surgeloose et Jasper Aerents. Pieter Timmers devait parachever le travail. Vanluchene (49.73) virait en sixième position puis Surgeloose (49.10) permettait aux Belges de grapiller une place. Aerents (49.62) et Timmers (48.17) conservaient ce rang sans parvenir toutefois à lutter pour le podium. Mardi, Vanluchene, Surgeloose, Timmers et Louis Croenen disputeront les séries du 200m libre tandis que Fanny Lecluyse nagera le 100m brasse. Les éventuelles demi-finales auront lieu dans l'après-midi. À 18h23, Kimberly Buys disputera la finale du 50m papillon après avoir amélioré son record de Belgique de la distance lundi matin en séries (26.10). (Belga)

La France a été titrée en 3:11.64 au terme d'un coude à coude avec la Russie (3:12.67). La Belgique avait déjà réalisé le cinquième temps des séries en 3:16.51. Par rapport au matin, le coach Ronald Gaastra a changé l'ordre de son relais. Emmanuel Vanluchene faisait office de premier relayeur suivi par Glenn Surgeloose et Jasper Aerents. Pieter Timmers devait parachever le travail. Vanluchene (49.73) virait en sixième position puis Surgeloose (49.10) permettait aux Belges de grapiller une place. Aerents (49.62) et Timmers (48.17) conservaient ce rang sans parvenir toutefois à lutter pour le podium. Mardi, Vanluchene, Surgeloose, Timmers et Louis Croenen disputeront les séries du 200m libre tandis que Fanny Lecluyse nagera le 100m brasse. Les éventuelles demi-finales auront lieu dans l'après-midi. À 18h23, Kimberly Buys disputera la finale du 50m papillon après avoir amélioré son record de Belgique de la distance lundi matin en séries (26.10). (Belga)