Les Belges ont réintégré le groupe mondial à l'issue de leur victoire 5 à 0 face à la Suède en barrage le week-end dernier au Primerose à Bruxelles. A la question de savoir lequel adversaire plairait aux Belges, Johan Van Herck avait lancé sans hésiter "la Serbie, à domicile, ce serait bien". Novak Djokovic et cie se déplaceront ainsi en Belgique début février. La Serbie est classée 4e nation mondiale au classement mondial de l'ITF, la fédération internationale de tennis alors que la Belgique a progressé de 3 places pour figurer en 15e position. La Serbie avait été éliminée par la Tchéquie, finaliste, en quarts de finale en avril dernier conservant de facto sa place parmi les 16 meilleures nations mondiales. Canada/Espagne, Suisse/Tchéquie, Etats-Unis/Brésil, Italie/Croatie, France/Israël, Argentine/Allemagne et Kazakhstan/Autriche sont les 7 autres duels au premier tour de ce groupe mondial. Le vainqueur passe en quarts de finale début avril contre le gagnant de Etats-Unis/Brésil, le vaincu disputera les barrages pour rester dans ce groupe mondial. (TIMOTHY A. CLARY)

Les Belges ont réintégré le groupe mondial à l'issue de leur victoire 5 à 0 face à la Suède en barrage le week-end dernier au Primerose à Bruxelles. A la question de savoir lequel adversaire plairait aux Belges, Johan Van Herck avait lancé sans hésiter "la Serbie, à domicile, ce serait bien". Novak Djokovic et cie se déplaceront ainsi en Belgique début février. La Serbie est classée 4e nation mondiale au classement mondial de l'ITF, la fédération internationale de tennis alors que la Belgique a progressé de 3 places pour figurer en 15e position. La Serbie avait été éliminée par la Tchéquie, finaliste, en quarts de finale en avril dernier conservant de facto sa place parmi les 16 meilleures nations mondiales. Canada/Espagne, Suisse/Tchéquie, Etats-Unis/Brésil, Italie/Croatie, France/Israël, Argentine/Allemagne et Kazakhstan/Autriche sont les 7 autres duels au premier tour de ce groupe mondial. Le vainqueur passe en quarts de finale début avril contre le gagnant de Etats-Unis/Brésil, le vaincu disputera les barrages pour rester dans ce groupe mondial. (TIMOTHY A. CLARY)