L'Ultra Trail du Mont Blanc est l'une des courses de pleine nature les plus difficiles au monde dont le parcours de 166 km, autour du Mont-Blanc, doit être accompli en moins de 46 heures.

Ce weekend, l'édition 2011 devrait réunir 2.300 participants venus de 62 pays différents, dont 8% de femmes et 10% de sportifs de haut niveau.

Agés de 43 ans en moyenne, ils doivent traverser 15 communes sur trois pays (France, Suisse, Italie) et franchir 10 cols à plus de 2.000 mètres d'altitude pour un dénivelé positif total de 9.400 mètres.

Le départ de l'UTMB, initialement prévu à 18h30 à Chamonixce vendredi, a été retardé en raison des risques d'orages prévus dans l'après-midi. De forts coups de vent et de la grêle sont possibles à partir de 17h00 jusqu'à minuit, selon les organisateurs.

En fin de compte, le signal du départ devrait tout de même être donné entre "23H00 et minuit", a-t-on appris de la même source.

L'édition 2010 de l'Ultra Trail du Mont-Blanc avait été stoppée trois heures après le départ pour cause de fortes précipitations, avec brouillard et chutes de neige. Une épreuve écourtée avait été organisée le lendemain avec une partie des concurrents.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

L'Ultra Trail du Mont Blanc est l'une des courses de pleine nature les plus difficiles au monde dont le parcours de 166 km, autour du Mont-Blanc, doit être accompli en moins de 46 heures. Ce weekend, l'édition 2011 devrait réunir 2.300 participants venus de 62 pays différents, dont 8% de femmes et 10% de sportifs de haut niveau. Agés de 43 ans en moyenne, ils doivent traverser 15 communes sur trois pays (France, Suisse, Italie) et franchir 10 cols à plus de 2.000 mètres d'altitude pour un dénivelé positif total de 9.400 mètres. Le départ de l'UTMB, initialement prévu à 18h30 à Chamonixce vendredi, a été retardé en raison des risques d'orages prévus dans l'après-midi. De forts coups de vent et de la grêle sont possibles à partir de 17h00 jusqu'à minuit, selon les organisateurs. En fin de compte, le signal du départ devrait tout de même être donné entre "23H00 et minuit", a-t-on appris de la même source. L'édition 2010 de l'Ultra Trail du Mont-Blanc avait été stoppée trois heures après le départ pour cause de fortes précipitations, avec brouillard et chutes de neige. Une épreuve écourtée avait été organisée le lendemain avec une partie des concurrents. Sportfootmagazine.be, avec Belga