Le Courtraisien de 32 ans s'est en effet incliné en deux sets, 6-1, 6-4, face au jeune Français de 23 ans Benoît Paire (ATP 51), au terme d'une rencontre qui n'aura duré que 54 minutes. Il s'agissait de la première confrontation entre les deux joueurs. Cette élimination précoce prive X-Man d'un beau duel avec l'Allemand Philipp Kohlschreiber (ATP 16) au deuxième tour. Malisse remontera toutefois sur le Greenset plus tard dans la journée pour le premier tour du double, où il est associé à l'Allemand Alexander Waske. Les deux hommes seront opposés au Britannique Jamie Murray et au Brésilien Andre Sa. Olivier Rochus (ATP 100) doit lui en découdre à 17 heures avec le Français Gaël Monfils (ATP 44), tête de série n°7, de retour sur le circuit ATP après quatre mois d'absence pour cause de blessure. Rochus peut dès lors espérer égaliser au bilan de leurs oppositions réciproques, où il est mené 2-3. Mais Monfils n'a pas caché qu'il avait pour objectif de remporter le tournoi. "C'est mon tempérament, je suis un gagneur", a-t-il en effet déclaré en conférence de presse. (JULIEN WARNAND)

Le Courtraisien de 32 ans s'est en effet incliné en deux sets, 6-1, 6-4, face au jeune Français de 23 ans Benoît Paire (ATP 51), au terme d'une rencontre qui n'aura duré que 54 minutes. Il s'agissait de la première confrontation entre les deux joueurs. Cette élimination précoce prive X-Man d'un beau duel avec l'Allemand Philipp Kohlschreiber (ATP 16) au deuxième tour. Malisse remontera toutefois sur le Greenset plus tard dans la journée pour le premier tour du double, où il est associé à l'Allemand Alexander Waske. Les deux hommes seront opposés au Britannique Jamie Murray et au Brésilien Andre Sa. Olivier Rochus (ATP 100) doit lui en découdre à 17 heures avec le Français Gaël Monfils (ATP 44), tête de série n°7, de retour sur le circuit ATP après quatre mois d'absence pour cause de blessure. Rochus peut dès lors espérer égaliser au bilan de leurs oppositions réciproques, où il est mené 2-3. Mais Monfils n'a pas caché qu'il avait pour objectif de remporter le tournoi. "C'est mon tempérament, je suis un gagneur", a-t-il en effet déclaré en conférence de presse. (JULIEN WARNAND)