La RTBF ne s'est pas reposée sur ses lauriers après un été sportif chargé. Après avoir acquis les matches des Diables Rouges à l'extérieur, elle a fait main basse sur le deuxième "package" des droits télé de l'Europa League. A savoir le second choix prioritaire parmi les affiches. Comme AB3 a décidé de mettre Anderlecht en évidence, la RTBF se concentrera sur Bruges, voire la Gantoise.
Ces droits avaient été achetés par Exqi Sport, avant d'être abandonnés du côté francophone suite aux difficultés financières de la chaîne. AB3 aurait pu les acquérir car elle détenait une priorité contractuelle. L'année dernière, elle en avait fait usage. Ce qui lui avait permis de diffuser à la fois Anderlecht et le Standard.

Cette année, malgré un intérêt, la chaîne a laissé tomber.
Tout profit, donc, pour la RTBF. En termes d'audience, elle ne pourra sans doute pas rivaliser face à l'attrait d'Anderlecht. Mais, à l'instar des Diables Rouges, c'est une manière de se repositionner sur un terrain qu'elle avait dû céder, non sans subir de lourdes critiques.

La première diffusion est programmée ce jeudi, avec Bruges-PAOK Salonique. Et le 30 septembre, ce sera Villarreal-Bruges.

Simon Barzyczak

La RTBF ne s'est pas reposée sur ses lauriers après un été sportif chargé. Après avoir acquis les matches des Diables Rouges à l'extérieur, elle a fait main basse sur le deuxième "package" des droits télé de l'Europa League. A savoir le second choix prioritaire parmi les affiches. Comme AB3 a décidé de mettre Anderlecht en évidence, la RTBF se concentrera sur Bruges, voire la Gantoise. Ces droits avaient été achetés par Exqi Sport, avant d'être abandonnés du côté francophone suite aux difficultés financières de la chaîne. AB3 aurait pu les acquérir car elle détenait une priorité contractuelle. L'année dernière, elle en avait fait usage. Ce qui lui avait permis de diffuser à la fois Anderlecht et le Standard. Cette année, malgré un intérêt, la chaîne a laissé tomber. Tout profit, donc, pour la RTBF. En termes d'audience, elle ne pourra sans doute pas rivaliser face à l'attrait d'Anderlecht. Mais, à l'instar des Diables Rouges, c'est une manière de se repositionner sur un terrain qu'elle avait dû céder, non sans subir de lourdes critiques. La première diffusion est programmée ce jeudi, avec Bruges-PAOK Salonique. Et le 30 septembre, ce sera Villarreal-Bruges. Simon Barzyczak