Un peloton de 194 coureurs, dont de nombreux endoloris par les multiples chutes de la veille, a pris le départ de la 6e étape du Tour de France en début d'après-midi. Longue de 226,5 km, cette étape s'annonce déjà bien difficile pour notamment Tom Boonen, Robert Gesink, Levi Leipheimer et Alberto Contador, tous tombés hier. Le profil de cette étape devrait convenir à Philippe Gilbert mais des échappées pourraient profiter des blessures de certains leaders d'équipe pour fausser compagnie au peloton.

Par contre, le Tour est terminé pour L'Espagnol Ivan Velasco (Euskaltel), en raison d'une fracture de la clavicule droite, le Slovène Janez Brajkovic (RadioShack), victime d'une commotion cérébrale et d'une fracture de la clavicule gauche, ainsi que pour le Français Christophe Kern (Europcar) qui souffre d'une tendinite à un genou.

Les favoris

Philippe Gilbert fait une nouvelle fois office de grand favori. On a vu, il y a deux jours que l'homme n'était pas imbattable. Néanmoins le champion de Belgique est un guerrier. Il veut encore s'imposer sur les routes du Tour, on l'a constaté hier avec sa belle deuxième place au sprint !

Les baroudeurs vont à coup sûr tenter leur chance aujourd'hui. Malgré un parcours difficile, une échappée pourrait tirer son épingle du jeu si le peloton montre des signes d'hésitation.

Les difficultés

Trois difficultés, comptant pour le prix du meilleur grimpeur, jalonneront le parcours : la côte de Saint-Michel-de-Montjoie (Km 99,5), la côte du Bourg d'Ouilly (Km 156,5), toutes deux classées en 3e catégorie, et la côte de Billot (Km 197) de 4e catégorie.

L'arrivée est attendue aux alentours de 17h15.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Un peloton de 194 coureurs, dont de nombreux endoloris par les multiples chutes de la veille, a pris le départ de la 6e étape du Tour de France en début d'après-midi. Longue de 226,5 km, cette étape s'annonce déjà bien difficile pour notamment Tom Boonen, Robert Gesink, Levi Leipheimer et Alberto Contador, tous tombés hier. Le profil de cette étape devrait convenir à Philippe Gilbert mais des échappées pourraient profiter des blessures de certains leaders d'équipe pour fausser compagnie au peloton. Par contre, le Tour est terminé pour L'Espagnol Ivan Velasco (Euskaltel), en raison d'une fracture de la clavicule droite, le Slovène Janez Brajkovic (RadioShack), victime d'une commotion cérébrale et d'une fracture de la clavicule gauche, ainsi que pour le Français Christophe Kern (Europcar) qui souffre d'une tendinite à un genou. Les favoris Philippe Gilbert fait une nouvelle fois office de grand favori. On a vu, il y a deux jours que l'homme n'était pas imbattable. Néanmoins le champion de Belgique est un guerrier. Il veut encore s'imposer sur les routes du Tour, on l'a constaté hier avec sa belle deuxième place au sprint ! Les baroudeurs vont à coup sûr tenter leur chance aujourd'hui. Malgré un parcours difficile, une échappée pourrait tirer son épingle du jeu si le peloton montre des signes d'hésitation. Les difficultés Trois difficultés, comptant pour le prix du meilleur grimpeur, jalonneront le parcours : la côte de Saint-Michel-de-Montjoie (Km 99,5), la côte du Bourg d'Ouilly (Km 156,5), toutes deux classées en 3e catégorie, et la côte de Billot (Km 197) de 4e catégorie. L'arrivée est attendue aux alentours de 17h15. Sportfootmagazine.be, avec Belga