"13e en 2013, ce n'est pas mal pour ma dernière année de coureur professionnel, lors de mon dernier monument. Je dirai au revoir définitivement aprèsle Tour de Pékin", rapporte le quotidien espagnol El Pais. "Après la course, je pars pour Hawaï et je ne sais pas encore quand je reviendrai à la maison. J'échange l'asphalte contre les vagues, le vélo pour la planche de surf et pour la liberté, pieds nus toute la journée." Flecha avait déclaré en août vouloir encore courir en 2014. La disparition de son équipe Vacansoleil a contraint l'éternel attaquant à changer ses plans. Né en Argentine, Flecha a remporté une étape du Tour en 2003 et le circuit Het Nieuwsblad en 2010. Spécialiste des classiques flandriennes et des pavés, il a terminé sur le podium de Paris-Roubaix à trois reprises: 2e en 2007 et 3e en 2005 et 2010). Il a aussi fini 3e du Tour des Flandres en 2008 et 2e de Gand-Wevelgem en 2005. (Belga)

"13e en 2013, ce n'est pas mal pour ma dernière année de coureur professionnel, lors de mon dernier monument. Je dirai au revoir définitivement aprèsle Tour de Pékin", rapporte le quotidien espagnol El Pais. "Après la course, je pars pour Hawaï et je ne sais pas encore quand je reviendrai à la maison. J'échange l'asphalte contre les vagues, le vélo pour la planche de surf et pour la liberté, pieds nus toute la journée." Flecha avait déclaré en août vouloir encore courir en 2014. La disparition de son équipe Vacansoleil a contraint l'éternel attaquant à changer ses plans. Né en Argentine, Flecha a remporté une étape du Tour en 2003 et le circuit Het Nieuwsblad en 2010. Spécialiste des classiques flandriennes et des pavés, il a terminé sur le podium de Paris-Roubaix à trois reprises: 2e en 2007 et 3e en 2005 et 2010). Il a aussi fini 3e du Tour des Flandres en 2008 et 2e de Gand-Wevelgem en 2005. (Belga)