L'AS Rome, battue 1-0 à l'aller au Slovan Bratislava, le FC Séville, défait 2-1 à Hanovre, et Schalke 04, qui a concédé deux buts (2-0) au HJK Helsinki où son entraîneur Ralf Rangnick avait cru bon de ne pas emmener le buteur espagnol Raul, pas assez "travailleur" à ses yeux, et Braga, auteur d'un nul inquiétant à domicile (0-0) face aux Young Boys de Berne, tremblent avant les barrages retour de l'Europa League ce jeudi soir.

Des éliminations de ces clubs huppés feraient désordre. Pour rappel, Schalke était demi-finaliste de la Ligue des champions en 2011, la Roma a longtemps été pensionnaire de la C1, Séville est double vainqueur de l'Europa League (2006, 2007) et Braga était finaliste de l'épreuve l'an passé.

Une fois leurs billets compostés, les clubs qualifiés pour la phase de groupe de l'Europa League devront attendre le tirage au sort à Monaco, demain à la mi-journée, pour connaître leurs futurs adversaires.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

L'AS Rome, battue 1-0 à l'aller au Slovan Bratislava, le FC Séville, défait 2-1 à Hanovre, et Schalke 04, qui a concédé deux buts (2-0) au HJK Helsinki où son entraîneur Ralf Rangnick avait cru bon de ne pas emmener le buteur espagnol Raul, pas assez "travailleur" à ses yeux, et Braga, auteur d'un nul inquiétant à domicile (0-0) face aux Young Boys de Berne, tremblent avant les barrages retour de l'Europa League ce jeudi soir. Des éliminations de ces clubs huppés feraient désordre. Pour rappel, Schalke était demi-finaliste de la Ligue des champions en 2011, la Roma a longtemps été pensionnaire de la C1, Séville est double vainqueur de l'Europa League (2006, 2007) et Braga était finaliste de l'épreuve l'an passé. Une fois leurs billets compostés, les clubs qualifiés pour la phase de groupe de l'Europa League devront attendre le tirage au sort à Monaco, demain à la mi-journée, pour connaître leurs futurs adversaires. Sportfootmagazine.be, avec Belga