Terry était soupçonné d'avoir proféré des insultes racistes envers le joueur des Queens Park Rangers Anton Ferdinand en octobre 2011. Bien que la justice britannique l'ait innocenté cet été, il reste passible de sanctions sportives. "J'estime que la FA, en maintenant ses poursuites alors que j'ai été lavé de tout soupçon par un tribunal, a rendu ma position vis-à-vis de l'équipe nationale intenable", a déclaré dans un communiqué Terry, qui a toujours clamé son innocence. "Je chercherai désormais à obtenir le succès avec Chelsea au niveau national et européen", a ajouté le défenseur central, vainqueur de la Ligue des champions la saison dernière avec les "Blues". Cet hiver, l'attitude de la FA envers Terry avait déjà provoqué le départ du sélectionneur, l'Italien Fabio Capello, qui n'avait pas accepté que son joueur soit privé du brassard de capitaine alors que la justice ne s'était pas encore prononcée. . (FRANCK FIFE)

Terry était soupçonné d'avoir proféré des insultes racistes envers le joueur des Queens Park Rangers Anton Ferdinand en octobre 2011. Bien que la justice britannique l'ait innocenté cet été, il reste passible de sanctions sportives. "J'estime que la FA, en maintenant ses poursuites alors que j'ai été lavé de tout soupçon par un tribunal, a rendu ma position vis-à-vis de l'équipe nationale intenable", a déclaré dans un communiqué Terry, qui a toujours clamé son innocence. "Je chercherai désormais à obtenir le succès avec Chelsea au niveau national et européen", a ajouté le défenseur central, vainqueur de la Ligue des champions la saison dernière avec les "Blues". Cet hiver, l'attitude de la FA envers Terry avait déjà provoqué le départ du sélectionneur, l'Italien Fabio Capello, qui n'avait pas accepté que son joueur soit privé du brassard de capitaine alors que la justice ne s'était pas encore prononcée. . (FRANCK FIFE)