L'homme d'affaires belge d'origine polonaise Jean Zarzecki a annoncé mardi à Mons qu'il est prêt à répondre au récent appel du club du RBDB, en très grandes difficultés financières. L'ancien président, avait quitté le club hainuyer en 2008. "C'est la 3e fois que je suis appelé à la rescousse au stade de Vedette," a indiqué Jean Zarzecki, âgé de 79 ans. "Je suis encore prêt à le faire à certaines conditions et surtout pour éviter que le matricule du club '167' soit vendu. J'ai des partenaires potentiels, dont une ONG mauricienne active au Sénégal dans le domaine de l'agriculture. J'ai pris connaissance de la situation financière catastrophique du RBDB. J'attends des administrateurs actuels qu'ils signent les comptes définitifs et qu'ils s'engagent à démissionner dans la foulée. A ce moment-là, seulement, j'entrerai concrètement dans le projet avec mon partenaire." Du côté de la direction du club, on semble réceptif à la proposition de Jean Zarzecki, qui sauverait l'essentiel au stade de Vedette à Boussu: le matricule 167. (Belga)

L'homme d'affaires belge d'origine polonaise Jean Zarzecki a annoncé mardi à Mons qu'il est prêt à répondre au récent appel du club du RBDB, en très grandes difficultés financières. L'ancien président, avait quitté le club hainuyer en 2008. "C'est la 3e fois que je suis appelé à la rescousse au stade de Vedette," a indiqué Jean Zarzecki, âgé de 79 ans. "Je suis encore prêt à le faire à certaines conditions et surtout pour éviter que le matricule du club '167' soit vendu. J'ai des partenaires potentiels, dont une ONG mauricienne active au Sénégal dans le domaine de l'agriculture. J'ai pris connaissance de la situation financière catastrophique du RBDB. J'attends des administrateurs actuels qu'ils signent les comptes définitifs et qu'ils s'engagent à démissionner dans la foulée. A ce moment-là, seulement, j'entrerai concrètement dans le projet avec mon partenaire." Du côté de la direction du club, on semble réceptif à la proposition de Jean Zarzecki, qui sauverait l'essentiel au stade de Vedette à Boussu: le matricule 167. (Belga)