Double médaillé d'or olympique (à Pékin en 2008 et à Londres en 2012), l'Allemand de 26 ans, qui avait déjà reçu le titre de meilleur espoir en 2010, succède à son compatriote Moritz Fürste, récompensé l'an dernier. Il a devancé les neuf autres nominés, dont faisaient partie deux Red Lions, Tom Boon et John-John Dohmen. Un autre Allemand, Christopher Rühr, a lui été sacré meilleur jeune joueur de l'année (-21 ans). Le jeune Belge Arthur Van Doren (19 ans) figurait parmi les cinq joueurs pressentis pour le titre d'Espoir de l'année, mais le joueur du Dragons n'a pas été élu. Le choix final du Joueur et Espoir masculin est effectué par les joueurs. Un jury international composé de coaches d'équipes de haut niveau procède à la sélection des dix candidats retenus avant le vote final. . (Belga)

Double médaillé d'or olympique (à Pékin en 2008 et à Londres en 2012), l'Allemand de 26 ans, qui avait déjà reçu le titre de meilleur espoir en 2010, succède à son compatriote Moritz Fürste, récompensé l'an dernier. Il a devancé les neuf autres nominés, dont faisaient partie deux Red Lions, Tom Boon et John-John Dohmen. Un autre Allemand, Christopher Rühr, a lui été sacré meilleur jeune joueur de l'année (-21 ans). Le jeune Belge Arthur Van Doren (19 ans) figurait parmi les cinq joueurs pressentis pour le titre d'Espoir de l'année, mais le joueur du Dragons n'a pas été élu. Le choix final du Joueur et Espoir masculin est effectué par les joueurs. Un jury international composé de coaches d'équipes de haut niveau procède à la sélection des dix candidats retenus avant le vote final. . (Belga)