La Campinoise de 26 ans, qui affrontait pour la première fois de sa carrière l'Allemande Mona Barthel, 36-ème joueuse mondiale et tête de série n°3, s'est imposée après deux tie-breaks, 7-6 (8/6), 7-6 (7/3), à l'issue d'une bataille de 2h05. Dimanche en finale, notre compatriote affrontera la gagnante de l'autre demi-finale, qui oppose la qualifiée Française de 19 ans Kristina Mladenovic (WTA 123), à la Tchèque Lucie Hradecka (WTA 60), tête de série N.8, qu'elle a déjà rencontrée deux fois sur le circuit (une victoire partout). En cas de victoire, Kirsten Flipkens empochera le premier titre WTA de sa carrière. Flipkens, 102-ème joueuse mondiale, s'était hissée en demi-finale en éliminant successivement la Slovaque Dominika Cibulkova (WTA 13), tête de série n°1, 2-6, 6-3, 7-5, au 1-er tour, puis la Croate Mirjana Lucic, 113-ème mondiale, 6-7 (2/7), 6-2, 6-4, au second, avant de bénéficier vendredi en quart de finale de l'abandon de la Géorgienne Anna Tatishvili (WTA 52) après 45 minutes de jeu, alors qu'elle menait 6-2, 3-0. (YORICK JANSENS)

La Campinoise de 26 ans, qui affrontait pour la première fois de sa carrière l'Allemande Mona Barthel, 36-ème joueuse mondiale et tête de série n°3, s'est imposée après deux tie-breaks, 7-6 (8/6), 7-6 (7/3), à l'issue d'une bataille de 2h05. Dimanche en finale, notre compatriote affrontera la gagnante de l'autre demi-finale, qui oppose la qualifiée Française de 19 ans Kristina Mladenovic (WTA 123), à la Tchèque Lucie Hradecka (WTA 60), tête de série N.8, qu'elle a déjà rencontrée deux fois sur le circuit (une victoire partout). En cas de victoire, Kirsten Flipkens empochera le premier titre WTA de sa carrière. Flipkens, 102-ème joueuse mondiale, s'était hissée en demi-finale en éliminant successivement la Slovaque Dominika Cibulkova (WTA 13), tête de série n°1, 2-6, 6-3, 7-5, au 1-er tour, puis la Croate Mirjana Lucic, 113-ème mondiale, 6-7 (2/7), 6-2, 6-4, au second, avant de bénéficier vendredi en quart de finale de l'abandon de la Géorgienne Anna Tatishvili (WTA 52) après 45 minutes de jeu, alors qu'elle menait 6-2, 3-0. (YORICK JANSENS)