Kim Clijsters qui a gagné son quatrième tournoi majeur de sa carrière, et le troisième depuis son retour, a donné ses ressentis sur sa finale intense face à la nouvelle numéro 7 mondiale.

Kim Clijsters avait la larme à l'oeil samedi, après sa victoire face à la Chinoise Na Li à l'Open d'Australie : "Ce qui m'émeut le plus, c'est que c'était très intense jusqu'à la dernière frappe, et tout d'un coup, c'était fini. C'était un tel soulagement. Et puis j'étais un peu incrédule d'avoir réussi à retourner la situation"

Il est vrai que le retournement de situation fut spectaculaire. Après avoir été mené dans le jeu et dans les chiffres par la Chinoise, notre compatriote a trouvé les ressources pour remporter son 4e titre majeur sur le circuit WTA : "Au premier set, elle a tout fait mieux que moi. Ses frappes étaient plus lourdes, plus longues. Elle retournait mieux. Elle jouait vraiment très bien. Après le premier set, j'ai pensé à ce que je pouvais faire de différent pour casser son rythme, essayer de la faire gamberger. J'ai essayé de varier plus mon jeu, en mettant plus de slice, en relevant la balle pour la pousser à commettre des fautes directes. J'ai vu que ça la mettait en difficulté et je me suis accrochée à cela."

Malgré un pourcentage de premières balles assez élevé en moyenne (72%), la Belge était en difficulté sur son service, en faisant notamment 4 doubles fautes, une chose étonnante pour Kim qui nous en donne la raison : "Je ne terminais pas bien mon mouvement de service. Comme je savais que c'était une bonne relanceuse et qu'elle allait me mettre beaucoup sous pression, j'anticipais le prochain coup dans ma tête. Et je pense que ce n'est pas une bonne attitude à avoir quand on sert. Le mouvement doit être complet pour avoir un meilleur impact."

La Limbourgeoise qui a maintenant 27 ans, n'a jamais caché son objectif, les JO de Londres en 2012. Après ces trois victoires en Grand Chelem depuis son retour, il ne lui manque plus que Wimbledon et Roland Garros. "C'est probablement ma dernière saison entière. Je voudrais essayer d'aller jusqu'aux Jeux olympiques. Je ne pensais pas que les choses iraient aussi bien et aussi vite. Evidemment, Roland-Garros est un tournoi où j'ai envie de réussir. Mais pour l'instant, je suis juste ravie d'avoir gagné à Melbourne. Je ne pense pas au reste."

Classement WTA

Après sa victoire samedi matin (3-6 ; 6-3 ; 6-3 contre Na Li), Kim Clijsters gagne encore mais dans les chiffres cette fois. En effet, son succès face à la Chinoise lui permet de gravir une place au classement WTA en passant à la deuxième place à 140 points seulement de Caroline Wozniacki, première joueuse mondiale.

Toujours coté belge, Yanina Wickmayer redevient numéro 2 belge, elle perd deux places et se retrouve au 26e rang devant Kirste Flipkens (88e). La jeune An-Sophie Mestach, qui a remporté deux titres juniors à l'Open d'Australie 2011 (simple et double fille), se situe toujours à la 476e place WTA. Plus de trace de Justine Henin, qui a arrêté se carrière la semaine passée, elle a en effet demandée d'être rayée du tableau.

L'Américaine Serena Williams qui n'a plus joué depuis le match au Stade Roi Boudouin en juillet pour cause de blessure, tombe de la 4e à la 12e place mondiale. L'Italienne Francesca Schiavone devient elle, numéro 4. Et La Chinoise Na Li entre dans le top 10 en prenant la 7e place.

P.V., avec Belga

Kim Clijsters qui a gagné son quatrième tournoi majeur de sa carrière, et le troisième depuis son retour, a donné ses ressentis sur sa finale intense face à la nouvelle numéro 7 mondiale. Kim Clijsters avait la larme à l'oeil samedi, après sa victoire face à la Chinoise Na Li à l'Open d'Australie : "Ce qui m'émeut le plus, c'est que c'était très intense jusqu'à la dernière frappe, et tout d'un coup, c'était fini. C'était un tel soulagement. Et puis j'étais un peu incrédule d'avoir réussi à retourner la situation" Il est vrai que le retournement de situation fut spectaculaire. Après avoir été mené dans le jeu et dans les chiffres par la Chinoise, notre compatriote a trouvé les ressources pour remporter son 4e titre majeur sur le circuit WTA : "Au premier set, elle a tout fait mieux que moi. Ses frappes étaient plus lourdes, plus longues. Elle retournait mieux. Elle jouait vraiment très bien. Après le premier set, j'ai pensé à ce que je pouvais faire de différent pour casser son rythme, essayer de la faire gamberger. J'ai essayé de varier plus mon jeu, en mettant plus de slice, en relevant la balle pour la pousser à commettre des fautes directes. J'ai vu que ça la mettait en difficulté et je me suis accrochée à cela." Malgré un pourcentage de premières balles assez élevé en moyenne (72%), la Belge était en difficulté sur son service, en faisant notamment 4 doubles fautes, une chose étonnante pour Kim qui nous en donne la raison : "Je ne terminais pas bien mon mouvement de service. Comme je savais que c'était une bonne relanceuse et qu'elle allait me mettre beaucoup sous pression, j'anticipais le prochain coup dans ma tête. Et je pense que ce n'est pas une bonne attitude à avoir quand on sert. Le mouvement doit être complet pour avoir un meilleur impact."La Limbourgeoise qui a maintenant 27 ans, n'a jamais caché son objectif, les JO de Londres en 2012. Après ces trois victoires en Grand Chelem depuis son retour, il ne lui manque plus que Wimbledon et Roland Garros. "C'est probablement ma dernière saison entière. Je voudrais essayer d'aller jusqu'aux Jeux olympiques. Je ne pensais pas que les choses iraient aussi bien et aussi vite. Evidemment, Roland-Garros est un tournoi où j'ai envie de réussir. Mais pour l'instant, je suis juste ravie d'avoir gagné à Melbourne. Je ne pense pas au reste."Classement WTAAprès sa victoire samedi matin (3-6 ; 6-3 ; 6-3 contre Na Li), Kim Clijsters gagne encore mais dans les chiffres cette fois. En effet, son succès face à la Chinoise lui permet de gravir une place au classement WTA en passant à la deuxième place à 140 points seulement de Caroline Wozniacki, première joueuse mondiale.Toujours coté belge, Yanina Wickmayer redevient numéro 2 belge, elle perd deux places et se retrouve au 26e rang devant Kirste Flipkens (88e). La jeune An-Sophie Mestach, qui a remporté deux titres juniors à l'Open d'Australie 2011 (simple et double fille), se situe toujours à la 476e place WTA. Plus de trace de Justine Henin, qui a arrêté se carrière la semaine passée, elle a en effet demandée d'être rayée du tableau. L'Américaine Serena Williams qui n'a plus joué depuis le match au Stade Roi Boudouin en juillet pour cause de blessure, tombe de la 4e à la 12e place mondiale. L'Italienne Francesca Schiavone devient elle, numéro 4. Et La Chinoise Na Li entre dans le top 10 en prenant la 7e place. P.V., avec Belga