"Les béquilles sont parties et nous devons maintenant calmement continuer à travailler", a expliqué le kiné Sam Verslegers au journal Het Nieuwsblad, ce mardi. "La revalidation devrait durer de quatre à six semaines. Nous sommes parfaitement dans les temps. Si Kim peu reprendre après quatre semaines, deux semaines d'entraînement de tennis sont prévues et son retour à Roland Garros est possible. Mais, nous n'en sommes pas encore là. Les choses seront vraisemblablement plus claires la semaine prochaine", précise Slegers qui ajoute que l'épaule et le poignet de Clijsters sont aussi en bonne voie de guérison.

Kim Clijsters s'était blessée à la cheville droite lors du mariage de son cousin Tim il y a un peu plus d'une semaine. Quatre à six semaines de traitement avaient alors été prescrits. Le rétablissement semble se passer au mieux et plus vite que prévu.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"Les béquilles sont parties et nous devons maintenant calmement continuer à travailler", a expliqué le kiné Sam Verslegers au journal Het Nieuwsblad, ce mardi. "La revalidation devrait durer de quatre à six semaines. Nous sommes parfaitement dans les temps. Si Kim peu reprendre après quatre semaines, deux semaines d'entraînement de tennis sont prévues et son retour à Roland Garros est possible. Mais, nous n'en sommes pas encore là. Les choses seront vraisemblablement plus claires la semaine prochaine", précise Slegers qui ajoute que l'épaule et le poignet de Clijsters sont aussi en bonne voie de guérison. Kim Clijsters s'était blessée à la cheville droite lors du mariage de son cousin Tim il y a un peu plus d'une semaine. Quatre à six semaines de traitement avaient alors été prescrits. Le rétablissement semble se passer au mieux et plus vite que prévu. Sportfootmagazine.be, avec Belga