Il ne s'agit donc pas pour Kim Clijsters de créer sa propre académie de tennis comme a pu le faire Justine Henin, mais bien de donner son nom à un centre existant.

Le centre de tennis de Boneput sera pour l'occasion modernisé et verra la création de deux nouveaux terrains de tennis non couverts, d'éclairages supplémentaires sur trois courts mais également l'apparition d'un bâtiment comprenant 8 nouveaux courts dont 3 en surface dure.

L'objectif du futur "Kim Clijsters Sports & Health Club" est double : être un club familial pour tous mais aussi permettre aux jeunes joueurs de développer leur talent.

La numéro deux mondiale explique ce que doit être le nouveau complexe pour elle : "le nouveau club doit avoir pour objectif de donner du plaisir. Il doit être un lieu où ceux qui aiment le tennis se sentent à la maison, quel que soit le niveau. Il faut que ce soit un endroit où les enfants ont l'occasion de faire du sport de manière ludique".

Sportmagazine.be

Il ne s'agit donc pas pour Kim Clijsters de créer sa propre académie de tennis comme a pu le faire Justine Henin, mais bien de donner son nom à un centre existant. Le centre de tennis de Boneput sera pour l'occasion modernisé et verra la création de deux nouveaux terrains de tennis non couverts, d'éclairages supplémentaires sur trois courts mais également l'apparition d'un bâtiment comprenant 8 nouveaux courts dont 3 en surface dure. L'objectif du futur "Kim Clijsters Sports & Health Club" est double : être un club familial pour tous mais aussi permettre aux jeunes joueurs de développer leur talent. La numéro deux mondiale explique ce que doit être le nouveau complexe pour elle : "le nouveau club doit avoir pour objectif de donner du plaisir. Il doit être un lieu où ceux qui aiment le tennis se sentent à la maison, quel que soit le niveau. Il faut que ce soit un endroit où les enfants ont l'occasion de faire du sport de manière ludique". Sportmagazine.be