Kevin De Weert s'était occasionné à la Vuelta en 2013, lors du contre-la-montre, une fracture du tibia gauche, une rupture du tendon rotulien du genou gauche et une fracture de la clavicule droite. Une fracture cervicale avait été également diagnostiquée, heureusement sans déplacement ni conséquences neurologiques. Six mois après, le Belge fait donc partie de la sélection de 6 coureurs envoyés par Omega Pharma-Quick Step pour courir la Handzame Classic, épreuve longue de 198,2 km. "Je suis très content d'être de retour et de faire à nouveau partie de l'équipe," a déclaré De Weert. "Quand vous restez avec votre équipe uniquement pour vous entraîner, c'est complètement différent. Je suis là pour aider mon équipe. C'est évident que je vais souffrir mais la joie de retrouver la compétition dépassera la souffrance. L'objectif est de finir avec le peloton pour aider mon équipe jusqu'à la fin." A noter que Tom Steels, directeur sportif de la formation belge, n'alignera que six coureurs au départ de la course flandrienne. Comme à la Nokere Koerse de ce mercredi 19 mars, OPQS doit faire face à une multitude de blessés et de malades. (Belga)

Kevin De Weert s'était occasionné à la Vuelta en 2013, lors du contre-la-montre, une fracture du tibia gauche, une rupture du tendon rotulien du genou gauche et une fracture de la clavicule droite. Une fracture cervicale avait été également diagnostiquée, heureusement sans déplacement ni conséquences neurologiques. Six mois après, le Belge fait donc partie de la sélection de 6 coureurs envoyés par Omega Pharma-Quick Step pour courir la Handzame Classic, épreuve longue de 198,2 km. "Je suis très content d'être de retour et de faire à nouveau partie de l'équipe," a déclaré De Weert. "Quand vous restez avec votre équipe uniquement pour vous entraîner, c'est complètement différent. Je suis là pour aider mon équipe. C'est évident que je vais souffrir mais la joie de retrouver la compétition dépassera la souffrance. L'objectif est de finir avec le peloton pour aider mon équipe jusqu'à la fin." A noter que Tom Steels, directeur sportif de la formation belge, n'alignera que six coureurs au départ de la course flandrienne. Comme à la Nokere Koerse de ce mercredi 19 mars, OPQS doit faire face à une multitude de blessés et de malades. (Belga)