"Le Tour, 'cette bête', n'en a pas encore fini avec moi. Normalement, j'apprécie un tel Tour. Maintenant, mon corps en a assez, peut-être de combattre cette maladie. C'est frustrant. Mais c'est ainsi." "Mes équipiers m'ont soutenu mais j'arrivais à peine à les suivre. J'ai crié: 'allez, laissez-moi derrière, mais ils sont restés avec moi dans la descente. Ils m'ont amené jusqu'à la dernière ascension. J'ai tout donné du pied au sommet car ils avaient tout donné pour moi. Donc je me suis battu." Van den Broeck n'en est pas moins déçu. "Je suis vidé, mais je ne veux pas rentrer à la maison, aussi près de l'arrivée. Le Tour est trop beau, trop grand. C'est le Tour. On ne quitte pas une telle épreuve parce que l'on ne se sent pas bien. Il y en a qui sont derrière moi au classement (il est 13e à 29:58 de Nibali). Je ne veux pas abandonner. Je l'aurais regretté. Je le sais. C'est une déception que je dois l'accepter." Van den Broeck se propose de disputer le mois prochain la Vuelta mais la décision n'interviendra que plus tard. Il prendra d'abord une semaine de repos après le Tour et passera encore des examens médicaux. (Belga)

"Le Tour, 'cette bête', n'en a pas encore fini avec moi. Normalement, j'apprécie un tel Tour. Maintenant, mon corps en a assez, peut-être de combattre cette maladie. C'est frustrant. Mais c'est ainsi." "Mes équipiers m'ont soutenu mais j'arrivais à peine à les suivre. J'ai crié: 'allez, laissez-moi derrière, mais ils sont restés avec moi dans la descente. Ils m'ont amené jusqu'à la dernière ascension. J'ai tout donné du pied au sommet car ils avaient tout donné pour moi. Donc je me suis battu." Van den Broeck n'en est pas moins déçu. "Je suis vidé, mais je ne veux pas rentrer à la maison, aussi près de l'arrivée. Le Tour est trop beau, trop grand. C'est le Tour. On ne quitte pas une telle épreuve parce que l'on ne se sent pas bien. Il y en a qui sont derrière moi au classement (il est 13e à 29:58 de Nibali). Je ne veux pas abandonner. Je l'aurais regretté. Je le sais. C'est une déception que je dois l'accepter." Van den Broeck se propose de disputer le mois prochain la Vuelta mais la décision n'interviendra que plus tard. Il prendra d'abord une semaine de repos après le Tour et passera encore des examens médicaux. (Belga)