"D'après nos informations, une offre de 50 millions émanant d'un fond d'investissements étranger est en effet arrivée dans les bureaux de la banque Rothschild à la fin janvier", écrit Le Soir. Le président du Standard, Roland Duchâtelet, ne l'aurait prise en considération qu'à partir du dépôt de garanties bancaires, qui seraient aujourd'hui en sa possession. Le Soir poursuit en insistant sur le conditionnel. Le nom de Pierre François serait nommé. "Dans ce dossier, on retrouverait le nom de Pierre François. Il semblerait en effet que les candidats acquéreurs souhaiteraient confier la gestion quotidienne du club à celui qui a été le directeur général du Standard pendant neuf ans et demi. Avant d'être remercié par le propriétaire actuel au début de la saison 2012-2013." Le Soir pose aussi la question de savoir si Roland Duchâtelet est toujours dans une logique de vente. Son comportement est celui de quelqu'un qui n'a pas l'intention de se débarrasser du Standard, en tête du championnat, juge encore Le Soir qui précise aussi que Roland Duchâtelet demanderait plus de 60 millions d'euros pour une éventuelle reprise du Standard. (Belga)

"D'après nos informations, une offre de 50 millions émanant d'un fond d'investissements étranger est en effet arrivée dans les bureaux de la banque Rothschild à la fin janvier", écrit Le Soir. Le président du Standard, Roland Duchâtelet, ne l'aurait prise en considération qu'à partir du dépôt de garanties bancaires, qui seraient aujourd'hui en sa possession. Le Soir poursuit en insistant sur le conditionnel. Le nom de Pierre François serait nommé. "Dans ce dossier, on retrouverait le nom de Pierre François. Il semblerait en effet que les candidats acquéreurs souhaiteraient confier la gestion quotidienne du club à celui qui a été le directeur général du Standard pendant neuf ans et demi. Avant d'être remercié par le propriétaire actuel au début de la saison 2012-2013." Le Soir pose aussi la question de savoir si Roland Duchâtelet est toujours dans une logique de vente. Son comportement est celui de quelqu'un qui n'a pas l'intention de se débarrasser du Standard, en tête du championnat, juge encore Le Soir qui précise aussi que Roland Duchâtelet demanderait plus de 60 millions d'euros pour une éventuelle reprise du Standard. (Belga)