"C'est surréaliste de voir un joueur arrivant et saluant tout le monde. Cela démontre à souhait combien tout le monde est heureux de le retrouver ici", a d'emblée constaté l'ancien libéro. Il est ensuite revenu sur la genèse de ce come back. "Nous avons toujours été attentifs aux mouvements du marché. Carcela constituait une opportunité de premier choix. Le dossier n'était pas simple dans la mesure où il se trouvait toujours sous contrat avec Anza. Puis le club russe a laissé petit à petit partir ses meilleurs joueurs, et en travaillant dans la plus grande discrétion, nous sommes parvenus à trouver un accord." Le montant de la transaction ne sera pas révélé. Jean-François de Sart se contente de remarquer: "C'est une affaire très intéressante pour le Standard." Concernant l'aspect purement sportif: "Mehdi, c'était le chaînon manquant. Le type de joueur qui faisait défaut à notre effectif." (Belga)

"C'est surréaliste de voir un joueur arrivant et saluant tout le monde. Cela démontre à souhait combien tout le monde est heureux de le retrouver ici", a d'emblée constaté l'ancien libéro. Il est ensuite revenu sur la genèse de ce come back. "Nous avons toujours été attentifs aux mouvements du marché. Carcela constituait une opportunité de premier choix. Le dossier n'était pas simple dans la mesure où il se trouvait toujours sous contrat avec Anza. Puis le club russe a laissé petit à petit partir ses meilleurs joueurs, et en travaillant dans la plus grande discrétion, nous sommes parvenus à trouver un accord." Le montant de la transaction ne sera pas révélé. Jean-François de Sart se contente de remarquer: "C'est une affaire très intéressante pour le Standard." Concernant l'aspect purement sportif: "Mehdi, c'était le chaînon manquant. Le type de joueur qui faisait défaut à notre effectif." (Belga)