Guy Luzon a des principes et s'y tient. Le lobby anti-Kawashima ne l'impressionne pas, et le gardien international japonais, rétabli, retrouvait donc sa place pour ce match à six points. Une rencontre qui débuta d'ailleurs sur les chapeaux de roue, même si Kawashima et Ryan n'eurent pas d'intervention décisive à effectuer. Mais De Sutter s'éleva plusieurs fois plus haut que les défenseurs centraux locaux. C'est pourtant Mechele qui sur corner, frappa de la tête et obligea le gardien du Standard à justifier sa titularisation (28-ème). Ryan fut lui mis à l'épreuve par Carcela et s'en tira tout aussi bien (32-ème). Mujangi Bia doubla Mpoku côté rouche à la reprise. L'arbitre Alexandre Boucaut, auquel Bruges avait mis la pression dans la semaine précédant le choc, ne brandit son premier carton jaune qu'à la 53-ème, à l'adresse de Vainqueur qui avait employé la manière forte pour couper la route à Vadis. Le deuxième carton fut pour Buyens, lui aussi contraint de s'opposer irrégulièrement à l'ex-anderlechtois. C'était plutôt Bruges le patron. Mais la transversale neutralisa un heading de Duarte (71-ème), et Kawashima dévia un bel essai de Lestienne (75-ème). (Belga)

Guy Luzon a des principes et s'y tient. Le lobby anti-Kawashima ne l'impressionne pas, et le gardien international japonais, rétabli, retrouvait donc sa place pour ce match à six points. Une rencontre qui débuta d'ailleurs sur les chapeaux de roue, même si Kawashima et Ryan n'eurent pas d'intervention décisive à effectuer. Mais De Sutter s'éleva plusieurs fois plus haut que les défenseurs centraux locaux. C'est pourtant Mechele qui sur corner, frappa de la tête et obligea le gardien du Standard à justifier sa titularisation (28-ème). Ryan fut lui mis à l'épreuve par Carcela et s'en tira tout aussi bien (32-ème). Mujangi Bia doubla Mpoku côté rouche à la reprise. L'arbitre Alexandre Boucaut, auquel Bruges avait mis la pression dans la semaine précédant le choc, ne brandit son premier carton jaune qu'à la 53-ème, à l'adresse de Vainqueur qui avait employé la manière forte pour couper la route à Vadis. Le deuxième carton fut pour Buyens, lui aussi contraint de s'opposer irrégulièrement à l'ex-anderlechtois. C'était plutôt Bruges le patron. Mais la transversale neutralisa un heading de Duarte (71-ème), et Kawashima dévia un bel essai de Lestienne (75-ème). (Belga)