Remplacé en cours de seconde période, Aleksandar Mitrovic est rentré aux vestiaires en même temps que ses équipiers anderlechtois à la fin du match perdu 4-0 par le champion en titre. Des supporters brugeois l'ont provoqué et il a craché en leur direction. "A l'entrée du tunnel vers les vestiaires, le premier assistant de Serge Gumieny a vu Mitrovic cracher en direction des supporters brugeois. Serge Gumieny l'a donc logiquement exclu", a annoncé Stefan Van Loock, porte-parole de l'Union belge (URBSFA). C'est maintenant au parquet de l'Union belge de formuler une proposition de suspension à Mitrovic. Il aura le choix de l'accepter (et être suspendu le week-end prochain, si suspension il y a) ou de la refuser et donc venir se défendre devant la Commission des litiges de la fédération mardi. L'Union belge a par ailleurs annoncé que Serge Gumieny se refuserait à tout commentaire. (Belga)

Remplacé en cours de seconde période, Aleksandar Mitrovic est rentré aux vestiaires en même temps que ses équipiers anderlechtois à la fin du match perdu 4-0 par le champion en titre. Des supporters brugeois l'ont provoqué et il a craché en leur direction. "A l'entrée du tunnel vers les vestiaires, le premier assistant de Serge Gumieny a vu Mitrovic cracher en direction des supporters brugeois. Serge Gumieny l'a donc logiquement exclu", a annoncé Stefan Van Loock, porte-parole de l'Union belge (URBSFA). C'est maintenant au parquet de l'Union belge de formuler une proposition de suspension à Mitrovic. Il aura le choix de l'accepter (et être suspendu le week-end prochain, si suspension il y a) ou de la refuser et donc venir se défendre devant la Commission des litiges de la fédération mardi. L'Union belge a par ailleurs annoncé que Serge Gumieny se refuserait à tout commentaire. (Belga)