"Je suis très heureux de revenir à Mons et le fait que le club soit en situation difficile ne change rien pour moi. J'arrive avec des ambitions qui sont identiques à celles partagées par le reste du groupe, l'entraîneur et la direction. Je vais tout donner pour le club. Physiquement je me sens bien. Depuis la fin du championnat mi novembre, j'ai travaillé dur pour garder la forme. Ma femme et mes enfants sont contents que je rentre en Belgique. A Mons, je vais retrouver des joueurs que je connais et des supporters avec qui j'ai partagé beaucoup", déclare Zola, qui s'entraînera avec les Montois mardi lors de la reprise des entraînements au stade Tondreau. Mons est lanterne rouge de la Jupiler Pro League avec 13 points en 21 matches, 4 de moins que le 15e classé, Waasland-Beveren, à qui les Dragons rendront visite samedi pour le compte de la 22e journée de championnat. (Belga)

"Je suis très heureux de revenir à Mons et le fait que le club soit en situation difficile ne change rien pour moi. J'arrive avec des ambitions qui sont identiques à celles partagées par le reste du groupe, l'entraîneur et la direction. Je vais tout donner pour le club. Physiquement je me sens bien. Depuis la fin du championnat mi novembre, j'ai travaillé dur pour garder la forme. Ma femme et mes enfants sont contents que je rentre en Belgique. A Mons, je vais retrouver des joueurs que je connais et des supporters avec qui j'ai partagé beaucoup", déclare Zola, qui s'entraînera avec les Montois mardi lors de la reprise des entraînements au stade Tondreau. Mons est lanterne rouge de la Jupiler Pro League avec 13 points en 21 matches, 4 de moins que le 15e classé, Waasland-Beveren, à qui les Dragons rendront visite samedi pour le compte de la 22e journée de championnat. (Belga)