Après Yoni Buyens et Tal Ben Haim, c'est déjà le troisième Standardman à faire le chemin vers la Championship (D2 anglaise) lors de ce mercato estival. Ils rejoignent l'international iranien Reza Ghoochannejhad, également passé par le Standard. Tucudean est déjà le septième renfort des "Addicks". A côté de Tucudean, Buyens et Ben Haim, ils ont aussi attiré Andre Bikey-Amougou, jeune produit d'Anderlecht, Johann Berg Gudmundsson et l'ancien international espoir belge, Igor Vetokele. Le club londonien affiche de réelles ambitions cette saison et son président, Roland Duchâtelet, veut monter le plus rapidement possible en Premier League. L'année passée, sous les ordres de José Riga, le club avait dû batailler pour rester dans l'antichambre du football anglais. Attiré à Sclessin par l'ancien coach liégeois Mircea Rednic, Tucudean ne s'est jamais imposé au Standard, a tel point qu'il a été loué la saison passée à son ancien club, le Dinamo Bucarest. (Belga)

Après Yoni Buyens et Tal Ben Haim, c'est déjà le troisième Standardman à faire le chemin vers la Championship (D2 anglaise) lors de ce mercato estival. Ils rejoignent l'international iranien Reza Ghoochannejhad, également passé par le Standard. Tucudean est déjà le septième renfort des "Addicks". A côté de Tucudean, Buyens et Ben Haim, ils ont aussi attiré Andre Bikey-Amougou, jeune produit d'Anderlecht, Johann Berg Gudmundsson et l'ancien international espoir belge, Igor Vetokele. Le club londonien affiche de réelles ambitions cette saison et son président, Roland Duchâtelet, veut monter le plus rapidement possible en Premier League. L'année passée, sous les ordres de José Riga, le club avait dû batailler pour rester dans l'antichambre du football anglais. Attiré à Sclessin par l'ancien coach liégeois Mircea Rednic, Tucudean ne s'est jamais imposé au Standard, a tel point qu'il a été loué la saison passée à son ancien club, le Dinamo Bucarest. (Belga)