Najar avait débarqué eu Parc Astrid en provenance de DC United en janvier 2013, et s'est progressivement imposé pour devenir une valeur sûre de l'équipe sous le règne de Besnik Hasi. "Je suis très content de la confiance manifestée à mon égard par le club. Cette prolongation de contrat est une marque d'appréciation et de respect pour mon implication au Sporting", déclare-t-il. Najar a déjà livré vingt-trois rencontres sous les couleurs anderlechtoises et trouvé à deux reprises le chemin des filets (à Malines et contre Ostende). Il était convoité par de grands clubs étrangers dont au premier rang Valence. Il sera l'un des anderlechtois présents au mondial brésilien cet été. "Compte tenu des prestations toujours en progrès d'Andy Najar et de sa mentalité exemplaire, le joueur méritait cette prolongation de contrat", commente de son côté le manager-général Herman Van Holsbeeck. "Son style de jeu correspond en outre à celui de notre club et il est une plus values pour notre équipe si on considère son développement lors des mois écoulés". (Belga)

Najar avait débarqué eu Parc Astrid en provenance de DC United en janvier 2013, et s'est progressivement imposé pour devenir une valeur sûre de l'équipe sous le règne de Besnik Hasi. "Je suis très content de la confiance manifestée à mon égard par le club. Cette prolongation de contrat est une marque d'appréciation et de respect pour mon implication au Sporting", déclare-t-il. Najar a déjà livré vingt-trois rencontres sous les couleurs anderlechtoises et trouvé à deux reprises le chemin des filets (à Malines et contre Ostende). Il était convoité par de grands clubs étrangers dont au premier rang Valence. Il sera l'un des anderlechtois présents au mondial brésilien cet été. "Compte tenu des prestations toujours en progrès d'Andy Najar et de sa mentalité exemplaire, le joueur méritait cette prolongation de contrat", commente de son côté le manager-général Herman Van Holsbeeck. "Son style de jeu correspond en outre à celui de notre club et il est une plus values pour notre équipe si on considère son développement lors des mois écoulés". (Belga)